21 février 2007

Claude Rahir

Photos_ClaudeRahir


Mon ami Claude Rahir est parti le 14 février le jour de la Saint-Valentin pour le monde des étoiles

Julos


19:48 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Claude Rahir...
J'écoute en ce moment votre intégrale 1967/1987, disque 1 et je complète mon espace perso avec vous, André Bialek aussi, d'où recherches google et me voilà chez vous pour la 3me fois aujourd'hui...

Tout le bien que je pense de vous, je vais quand même vous le suggérér en passant..., j'ai entendu parler de vous pour la 1re fois en 1971 dans une fête d'étudiants à l'Univ. de Liège bien arrosée où un copain chantait à tue-têt "elle mi l'aveu toudi promis...". Vous m'êtes proche par le coeur et vous êtes un modèle de brave homme pour moi, un brav' de brav' comme on dit chez moi au fin fond des Ardennes (Boeur).


Ce Claude Rahir, ami à vous hélas disparu ce 14 février, qui était-ce ? Le mari de ma prof de dession à Houffalize au degré inférieur des humanités aait un mari peintre, Claude RAhir aussi, et ils habitaient une maison isolée à la sortie /entrée de Benonchamps près de Bastogne... Le vôtre c'est le même que celui de mes souvenirs?


Amicalement, Romy.

Écrit par : romy | 12 août 2007

Répondre à ce commentaire

discographie Chère Lol sur le site, je crois qu'il manque la discographie.
J'ai des demandes à ce sujet.

Écrit par : DUCHATEAU | 23 août 2007

Répondre à ce commentaire

sortie discographie ola claude,
J' y travaille en ce moment, j'attends le retour du grand chef pour finaliser... sortie imminente....
lol

Écrit par : lol | 23 août 2007

Répondre à ce commentaire

claude rahir etait un homme extraordinaire et je suis sure qu'une étoile de plus brille là haut

Écrit par : adamczyck angeline | 28 août 2007

Répondre à ce commentaire

CLAUDE MES HOMMAGES À KIRAH ET SA FILLE j'aurais du aller à Nodebais
il u a longtemps depuis la Gaspésie, Francine et les Méchins amitiés Réjean Gascon

Écrit par : gascon dit le frizé | 03 juillet 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.