01 avril 2007

Le wallon, c’est le latin venu à pied du fond des âges

 

Texte_Grosparrain



Et le wallon, réservoir de mots de la langue française, savoureux et pétillant. Le wallon, ce champagne continuel du langage, cet esprit qui ne se prend jamais au sérieux et que les snobinards de service regardent du haut de leur grandeur avec leur langue pointue et pharmaceutique de discours académique. Si Louis XIV s’était installé à Namur, toute la France parlerait le wallon de Namur. Le français, c’est un patois qui a réussi, qui s’est imposé au « hit-parade » des langues et qui, par ailleurs, s’il ne se défend pas, finira par se faire manger par l’anglais. Une chanson, c’est peu de chose mais ça peut y faire pour la langue. Le wallon, c’est « le langage naïf et doux qui nous vient de nos mères, de nos premiers amis du village natal, c’est un langage qui supplée aux lacunes du beau parler et qui a toujours un mot spirituel à mettre là où défaillent les dictionnaires ». Le wallon dans ses différences, c’est l’originalité d’une région qui refuse de mettre l’uniforme, d’être copie conforme, duplicata, c’est « Un certain tour d’esprit aussi ancien que les outils de silex ». Le wallon, c’est le latin venu à pied du fond des âges.

Julos Beaucarne

Les citations sont de Henri Pourrat

15:51 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Wallons sont un peuple de langue française qui vivent en Belgique, principalement en Wallonie. Ils jouent un rôle majeur dans l'histoire de la France et de l'histoire française est associée avec eux. Maintenant, une minorité de ces personnes vit en France. Merci pour le partage plus de détails à leur sujet.

Écrit par : microneedle roller skin care | 16 mai 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.