01 avril 2007

Loulou - Lettre à mes amis bien aimés

 

Texte_LoulouCitationPourrat


Lettre ouverte

LettreOuverteManuscrite_2

16:15 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (19)

Commentaires

Aimer... c'est bien là le maître-mot !

Écrit par : mariwi | 02 avril 2007

Répondre à ce commentaire

Je viens de découvrir, via Le Soir de ce jour, cette lettre bouleversante. Quelle leçon de vie vous nous donnez là, Monsieur Beaucarne! Vous m'avez donner de quoi méditer. Je vous en remercie.

Écrit par : Danielle | 15 septembre 2010

Ô Julos, devant la photo de ta Loulou,
si belle et si expressive,
en relisant cette lettre magnifique,
que je connais pourtant par coeur,
c'est à chaque fois la même émotion,
ma gorge se serre et les larmes coulent.
Je t'embrasse très fort
Martine

Écrit par : Martine | 02 avril 2007

Répondre à ce commentaire

En une dizaine de lignes, Julos, tu exprimes ce que d'autres écriraient en un livre interminable ! Tu débordes d'Amour. Ta lettre est une entière leçon ,troublante, vibrante, quelle émotion à chaque lecture.
Le temps qui passe efface un peu mais ne gomme pas,
Anouk,

Écrit par : Anouk | 07 avril 2007

Répondre à ce commentaire

J'ai retrouvé ce texte par hasard. J'avais voulu dansé ces mots, j'avais 16 ou 17 ans. Claude Nougara l'interprétait sur un disque 33 tours "femme et famine" Merci

Écrit par : Dal Zotto | 11 avril 2007

Répondre à ce commentaire

... Je continue ma promenade sur ce blog et les souvenirs foisent de partout, cette lettre lue par mon professeur de français, je devais avoir 15 ans, la force de votre amour à travers elle partagée.
Douceurs à travers la douleur.
Merci.

Écrit par : petit_verglas | 11 juillet 2007

Répondre à ce commentaire

Apès 32 ans , c'est toujours avec beaucoup d'émotion que je relis ce texte . C'est beau , très beau . merci de l'avoir écrit .

Écrit par : annydumont | 17 juillet 2007

Répondre à ce commentaire

Recherche pour une invitation d'amis ...suite à une séparation de couple il y a 3 ans ...séparation difficile à digérer encore mais je suis contente de retrouver cette lettre de Julos que des copines de ma promo 74-77 m'avaient fait découvrir alors qu'il venait de perdre sa Loulou ! Merci encore Julos ; en ces temps cela me parait encore bien à propos pour ce qui me concerne ! Je ne voulais pas cette séparation après 15 ans de vie commune, mais il faut manger un sac de charbon pour aller au Paradis !
Il y a des jours où le sac est plus lourd encore ..j'ai trouvé la réponse à mon mail de ce matin . Amitiés ! Georgette

Écrit par : Courtemanche | 22 août 2007

Répondre à ce commentaire

Merci j'ai trouvé la réponse à mon mail de ce matin en lisant les textes de Julos ! heureuse d'inviter mes copains avec la dernière phrase de Lettre à ma Loulou ! Bonne nuit Amitiés ! Georgette

Écrit par : Courtemanche | 22 août 2007

Répondre à ce commentaire

02 02 du monde ---------------------------------------------
oui
----------------------------------------------

Écrit par : babel | 29 août 2007

Répondre à ce commentaire

souvenir Je pense chaque année à cette chandeleur. La veille j'avais mis au monde ma deuxième fille. J'étais dans la joie. Je parlais de vous et de Loulou à mon amour qui ne vous connaît pas. Il découvre vos mots et votre univers. J'aime le voir s'abreuver à votre source. J'ai emmené Tourinnes et ma Famenne natale et ma Belgitude dans cette Bourgogne silencieuse. Je ne manquais aucun de vos concerts. J'espère vous revoir. Je pense à vous. Smalou-over-the-rainbow

Écrit par : Smalou | 02 février 2010

Répondre à ce commentaire

Cher Julos,

Qu'il est beau votre écrit sur la folie des hommes et arriver à n'en garder aucune haine. En janvier 1975 je venais de mettre au monde ma seconde fille.. et je n'ai eu connaissance de votre souffrance qu' en 2009. Oui ma mère était gravement malade à l'époque.. et avec deux enfants et personne à qui les confier de temps à autre.. je n'écoutais ni la radio ni la télé je n'en avais point le temps. Puis m'est arrivée une épreuve difficile le 7 mai 1977 ma mère s'en fut pour le paradis et je mis mon fils au monde ce jour-là... deux évènements à un quart d'heure d'intervalle, j'avais 28 ans.. Je n'ai pu enterré ma mère. J'ai fait un deuil différé 27 ans plus tard.."accouchement difficile" mais salutaire. Maintenant je bouge.. je voyage. Ma mère est toujours là au creux de mon coeur. Son souvenir se fait plus doux. Je peux donner du bon aux autres. Je suis une personne très vivante et sensible... Je vous embrasse bien fort. Anne Marie

Écrit par : anne marie | 05 octobre 2010

Répondre à ce commentaire

ayant vécu la même chose que vous, je ressens moi aussi une force incroyable ds ce texte de Julos, un force d'aimer à la Gandhi ou Martin Luther king, ou Tolstoï ou Lanza del vasto, ts maîtres es non violence, seul recette au monde qui va si mal....oui que du baume ...et la force de l'espèrance à travers ce texte phare de Julos....un texte feu même...

Écrit par : régis | 08 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

aujourd'hui encore, cette lettre d'amour est neuve, presque 36 ans aprés avoir été écrite....Meric Julos pour cet Amour de l'humanité qui tue le mal à la racine, par une force d'aimer qui emporte l'adhésion, d'autant plus qu'elle a été écrite lea nuit de l'assassinat, ce qui force encore plus le respect!!!!! Elle est partie à l'age de la mort du Christ, ce qui ammène à faire le parrallèle, 2 innocents tués violemment dss la force de l'âge!!!!!!le grain tombé en terre a donné par toi Julos bcp de fruits depuis prés de 36 ans!!! bravo!!!tes textes et tes chansons sont une force et une douceur que je reçois souvent comme un bienfait pour ma vie et pour mon entourage avec qui je le partage....Merci milles fois, je te suis depuis Lambersart 79, mais j'avais lu ds panorama de Mars 75, le fameux texte"à mes amis bienaimés" Régis

Écrit par : régis | 08 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Cher Julos Beaucarne,

J'ai découvert cette lettre, après avoir déjà croisé votre magie, votre élégance naturelle, et j'en suis très ému...
Vous me donnez envie d'aimer et d'aller dans la vie, avec élan...
J'aimerai vous dire merci, avec la même simplicité. Un merci de douceur et empreint de beaucoup d'amour.
Je me reconnais dans votre parole.
Votre poésie est belle.
Merci à vous d'être celui que vous êtes, et d'éclairer encore le chemin...

A bientôt au hasard des rencontres sur la route

Jordan

Écrit par : Jordan | 31 mars 2013

Répondre à ce commentaire

Je ne connaissais pas cette histoire que je découvre ce jour avec une émotion profonde
Quelle leçon d'humanité !
Qu'il est bon de savoir sur cette terre il est des hommes qui savent prendre avec autant de sagesse ces atrocités
Merci

Écrit par : Hédrich Christian | 15 septembre 2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour Monsieur Julos,

Un petit détour en Bourgogne, une belle rencontre, quelques points communs partagé et c'est toute une atmosphère d'enfance qui refait surface.
Le lieu de rencontre, c'est Orches, la belle rencontre s'appelle François Rocault; les points communs sont les mots et les valeurs et tout cela nous amène à vous Monsieur Julos.
Je me replonge dans vos textes dont j''en connais presque par coeur et c'est encore du bonheur.
Merci pour tous ces partages de mots, de textes qui font chanter la vie.
Très belle journée à vous.
Véronique.

Écrit par : Véronique Reinbold | 04 novembre 2013

Répondre à ce commentaire

...quelques points communs partagéS.... pardon, ce doit être l'émotion :-)

Écrit par : Véronique Reinbold | 04 novembre 2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour à vous, Monsieur Julos.

Je viens à l'instant même de découvrir cette lettre. Bouleversante mais agréable à lire.

Merci et très bonne journée à vous.

Écrit par : GiGO Webmarketing | 05 février 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.