26 avril 2007

Le hang - la rose qui refusait de sentir mauvais

 
Image_HangBerne

Le hang est un instrument fabriqué par Panart à Berne - Suisse
C'est accompagné par cet instrument que Julos dit en concert
"La rose qui refusait de sentir mauvais dans la pollution universelle"

La rose qui refusait de sentir mauvais

C’était une rose qui refusait de sentir mauvais dans la pollution universelle et le président du front de libération de la puanteur universelle voulait lui faire signer un papier comme quoi la rose acceptait de puer comme tous les satyres puants. La rose refusa et le lendemain un bulldozer de la Puanteur Company Limited vint écrabouiller la rose et installa à l’endroit où elle vivait un dépôt d’immondices. L’affaire fut classée. Quelques mois plus tard le président du Front de Libération de la Puanteur Universelle vint, accompagné de ses sbires, pour inaugurer officiellement et en grande pompe le nouveau site immonde mais quelle ne fut pas sa surprise de trouver en lieu et place 9.999 roses qui avaient mangé et digéré les immondices et parfumaient avec violence l’ancien site ordural. Le président et ses sbires habitués à la pestilence et à la flatulence mondiale se sentirent mal. Ils s’évanouirent quand les 9.999 roses se mirent à entonner avec leurs 9.999 voix la chanson qui devint par la suite l’hymne national du Rozenland : "C’est dans la boue que le lotus a ses racines"

Julos Beaucarne

Extrait de l'album "20 ans depuis 40 ans"

08:43 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.