10 mai 2007

'L'inaccessible étoile'

 

Découverte d'une exoTerre potentiellement habitable',FULLHTML);" class="img" />

Le système planètaire de Gliese 581 - Crédit : ESO

A 20,5 années lumières de chez toi, ah! sais-tu ce qu'il y a? Y a une planète en orbite d'une naine rouge à 200.000 milliards de kilomètres de chez toi. Dis-moi quand est-ce qu'on y va ?
 

On vient de découvrir une exoplanète, une planète qui est hors du système solaire: Gliese 581 C. Elle se trouve à 20,5 années lumières. A la vitesse d'une navette, il faudrait 794 00O ans avant de pouvoir y aborder, cette planète aurait peut-être de l'eau et des habitants....? Jusqu'ici le seul système dans lequel je voulais entrer, c'était le système solaire et voilà qu'on découvre d'autres systèmes, je ne sais plus où donner de la tête. Personnellement, je crois que toutes les découvertes que l'on fait sur l'univers nous en apprennent davantage sur nous-même, la mémoire des astres est dans notre peau et quand nous regardons le firmament étoilé et tous les firmaments qu'il y a derrière notre firmament familier, nous nous regardons nous-même. Quand nous regardons un homme, une femme, un bébé, nous nous regardons nous-même. Nous sommes 6 milliards et demi d'êtres humains sur terre et cela jusqu'à plus ample informé, chaqu'être n'est-il pas déjà un univers particulier, y-a-t-il 6 milliards et demi d'univers: autant d'univers qu'il y a d'êtres humains? On vient de découvrir qu'il n'y a pas qu'un seul univers mais des milliers, des milliards d'autres, on appelle déjà tous ces univers "Mégavers" et le "Mégavers" serait en perpétuelle expansion et il y a un grand nombre de possibilités d'univers cachés derrière les confins du nôtre. Un univers peut en cacher un autre. Mais parlons un peu de notre univers à nous, 95 pour cent de sa masse est inconnue, ce 95 pour cent serait de la matière noire composée de particules lourdes invisibles, cette énergie noire correspondrait à l'énergie du vide et l'expansion de l'univers connait une phase d'accélération.
Qu'y a-t-il au fin fond des yeux qui nous regardent?

Julos 1O mai 2007

22:34 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

...L'homme, un rien à l'égard de l'infini (Pascal°

Écrit par : RAU GUY | 15 juillet 2007

Répondre à ce commentaire

Gioardano Bruno Gioardano Bruno, fin 1500 avait dit que l'infinie bonté d'un créateur ne pouvait que créer une infinité de mondes, d'univers. Excommunié par les cathos, les calvinistes, les luthériens, les anglicans, les scientifiques; et enfin les politiques, on l'a brûlé vif en 1600...
Je t'aime encore Jourdain Bruno
comme une ligne d'horizon jamais close
parce que tissée d'amour…

Écrit par : babel | 02 août 2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.