17 septembre 2007

Les libellules

 

Images_Libellules


Si les cygnes sont propriété exclusive de la Reine, autrement dit, de sa gracieuse majesté, les libellules pourtant aussi gracieuses si pas plus que les Cygnes, les libellules, elles, sont encore libres, elles n'ont de comptes à rendre à personne, elles ne doivent pas revenir chaque soir à leur première piste d'envol, on les retrouve partout dans l'air embaumé de la mer, sur les portes, sur les livres, sur les lettres, en guise de collier, elle volètent près des falaises, elles frôlent les chevelures des infantes et des enfants, elles goûtent l'air et peuvent comme les ovnis changer tout à coup de cap en une picoseconde. On a l'envie de monter à califourchon sur leurs dos frêles et de traverser l'air pur sur fond d'azur avec cette élégance dont elles seules sont capables.

17:05 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

L'humaine libellule La libellule va t'elle apprendre à l a femme que dans le vol
il y a pour l'homme plein de respirances

Écrit par : nayan | 17 septembre 2007

Répondre à ce commentaire

libellules libres Le squelette de bois de la porte a 127 ans, les pierres de la maison aussi, comme celles de ses voisines victoriennes. Les libellules sont plus nouvelles et c’est Marian Gerrett qui les a mises en verre.

Écrit par : Agnes | 17 septembre 2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.