23 septembre 2007

Tu pars en safari photographier des éléphants

 

Images_JulosEscargot

 Photo Ben Goffart

Tu pars en safari photographier des éléphants
tu vois un escargot, photographie-le

 

 

Images_Eléphant

Photo Ben Goffart

Tu pars en safari photographier des escargots
tu vois un éléphant, photographie-le

11:27 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Ou plutôt, tu aides l'escargot à traverser afin qu'il ne se fasse pas écraser par l'éléphant.

Écrit par : jenofa | 23 septembre 2007

Répondre à ce commentaire

ou bien tu apprend aux l'éléphants à traversser sans écraser les escargot!

Écrit par : Garène | 23 septembre 2007

Répondre à ce commentaire

Chocolat belge. Meunon, vous n'avez rien compris, ça c'est du chocolat pur belge, de la race "julossienne" ! Aaaah, comme je rêve d'un jour photograpier un chocolat sauvage...

Écrit par : Bernard F. | 24 septembre 2007

Répondre à ce commentaire

On peut aussi mettre l'escargot sur le dos de l'éléphant pour que ce gastéropode encoquillé sans défense ait une vision plus élevé de l'espèce humaine.

Écrit par : Martine | 24 septembre 2007

Répondre à ce commentaire

Ne serait-ce pas plutôt à l'espèce humaine de se hisser à hauteur de l'escargot?

Écrit par : jenofa | 24 septembre 2007

Répondre à ce commentaire

Debout Debout Julos, fais gaffe, y a un convoi d'éléphant qui arrive, tu vas te faire écrabouiller ................... AÏE . . . . . . . pâté

Écrit par : Anouk | 24 septembre 2007

Répondre à ce commentaire

photo prise par la première photo a donc été prise par un éléphant ?

Écrit par : babel | 25 septembre 2007

Répondre à ce commentaire

Ecoutez, je ne sais pas si l'éléphant est vrai, et je ne vois pas d'escargot sur la première photo, mais ce qui est sûr c'est que c'est un vrai Julos sauvage.

("la première photo a donc été prise par un éléphant ?" Ben, ne te laisse pas faire !)

Écrit par : BernardF | 25 septembre 2007

Répondre à ce commentaire

Pensées d'amour J'ai retrouvé ce texte de Julos BEAUCARNE que je cherchais il y a quelques semaines, je vous en fais profiter :
« …je crois que nous avons chacun des forces extraordinaires. Regarde les moines. Ils envoient des ondes positives dans le monde entier. Tu te rends compte que tu as le pouvoir d’envoyer des ondes positives dans le monde entier ? Tu te réveilles le matin et tu deviens un émetteur, une émettrice d’amour. Tu parfumes de positif ta chambre, tes vêtements, ta maison, ta ville ; tu deviens un grand parfum positif. Une pensée d’amour tient chaud pendant trois hivers. Et ta pensée positive, tu l’envoies vers tous ceux qui sont en difficulté dans le monde.
Une pensée d’amour peut détourner un crime à des milliers de kilomètres de distance. Tu imagines ton pouvoir ! De chez toi, rien qu’avec ton esprit d’amour, tu parfumes toute la terre. La tristesse en ce cas est plutôt négative ; elle empêche l’envol des pensées d’amour.
Tu comprends qu’il n’y a pas de temps à perdre. Alors tu te branches sur la vie positive, universelle et cosmique et tu rends tout ce que tu touches positif et doux ; et rien que par la pensée tu sapes toutes les violences. Chaque être peut devenir de cette façon tellement efficace et changer le courant du monde qu’il y ait du positif partout.
Aucune idée négative ne peut nous envahir. Dès que nous doutons de notre pouvoir d’amour, nous perdons ce pouvoir et c’est alors le mal, pour moi le pêché et le diable et la mort de l’âme qui est la seule vraie mort.
Il n’y a pas à douter de toi, puisque tu as tout en toi, en tout cas l’essentiel : le pouvoir d’environner l’univers entier d’amour ».

Écrit par : Bérengère | 25 septembre 2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.