08 novembre 2007

ce mercredi 7 novembre 07

 

inscription

Ce mercredi 7 novembre 07 sur sa maison, Edith Martens, la plus proche voisine de notre marronnier ce cher chef d’oeuvre en péril sur la place de Tourinnes-la-grosse, Edith a écrit au pinceau un bout du texte que j’avais écrit pour la fête de l’arbre le 26 octobre.

Ce mercredi est un jour difficile pour la Belgique. Il faut savoir que Tourinnes-la-grosse est juste le dernier village de Wallonie avant d’arriver en Flandre, nous sommes debout sur la frontière linguistique et en Belgique, il faut savoir que les néerlandophones sont 6 millions et que les francophones de Bruxelles et de Wallonie sont juste 4 millions. C’est un tant soit peu inégal. La Flandre est plus riche que la Wallonie... Aujourd’hui, après 148 jours sans gouvernement, fait sans précédent dans notre histoire nationale, un vote qui a eu lieu sur le statut de BHL (Bruxelles Hal Vilvorde) risque de déséquilibrer le pays et de renforcer le pouvoir des extrémistes du nord du pays (écouter le texte ”Monsieur de l’hiver” sur mon disque “le jaseur Boréal”) qui veulent délibérément l’indépendance de la Flandre, avec et y compris la fin de la royauté... qui vaille que vaille arrivait à tempérer et à fédérer tous les sujets de ce royaume de Belgique né en 1830, il y a juste 177 ans... Ah si l’on pouvait aller au moins jusqu’à 200 ans! Aujourd’hui hélas! Nous risquons de sombrer dans la non-nuance, dans le western ce qu’il fallait à mon sens tout à fait éviter. Que seront nos lendemains? Chanteront-ils ou déchanteront-ils? Ce sera difficile pour nous, ce soir, de dormir sur nos deux oreilles.

                                                                  Julos  

23:52 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Je n'oublie pas. C’est la démocratie dit-on. C’est surtout la loi du plus fort en nombre. Je n’oublie pas qu’Hitler a été élu démocratiquement. Je n’oublie pas que depuis quelques législatures, les partis extrémistes flamands s’infiltrent sournoisement dans notre système démocratique.
Ce vote est totalement absurde alors qu’on nous bassine les oreilles avec l’Europe. Pendant les tergiversations qui n’ont de répercussions administratives que sur une minorité de citoyens, la majorité des habitants de la Belgique vit la crise, le sous-emploi et 15% vit en dessous du seuil de pauvreté. Que signifie vraiment être élu pour diriger le pays ?



Écrit par : Françoise | 09 novembre 2007

Répondre à ce commentaire

Optimiste! Encore et toujours optimiste!
L'avenir est là et je n'accepterais que personne ne me dise comment il va être parce que je veux garder une certaine volonté
L'humain est toujours si surprenant, tellement plein de ressources
Confiance!
Il faut toujours garder "confiance":c'est la plus belle preuve d'amour...

Écrit par : La P'tite Mimi | 09 novembre 2007

Répondre à ce commentaire

eh! oui, nous sommes tous coresponsables! car inconsciemment, collectivement nous avons accepté d'abandonner dans les mains d'une "élite" que nous élisons qui sont formatés par les écoles et la sacrosainte "famille" si fière d'avoir des enfants qui travaillent bien à l'école (t'as pas de bonnes notes= t'iras pas au foot, t'auras pas des cours de guitare, etc...) et des tares citoyennes, on en crée ainsi!
car les votes sont des leurres!
Tant de lois! La loi du coeur ne prévaut guère et les guerres depuis des siècles, on y vas la fleur au fusil! défendre son pays!

Mais, mais, mais, mais...pas d'affolement!
Que chacun ouvre la porte de sa maison, écoute celui qui lui semble débile, se mette rien qu'un peu à sa place et entamme un vrai dialogue!
Prenons-nous dans les bras qui que nous soyons!
qui que nous soyons, asseyons-nous 5 mn sur le trottoir à côté du clochard...bon! j'arrête là!
car je me sens aussi lâche que nous tous qui morigénons (qui rouspétons en faisant la morale!)
Nous oublions certains poètes philosophes, personalités d'avant-garde qui avaient prévenu:
vous voulez un roi?
vous en aurez un mais il va prendre vos femmes pour ses cuisines, il prendra vos hommes pour ses combats (et le "c.." bat la mesure de cette dramatique chanson qu'un sang impur abreuve nos sillons! et allez-y donc! tout le monde reprend en choeur!)
Ne pas s'angoisser faire le plus possible dans notre entourage mais pas que familial!
il serait bon aussi que nous créions de belles images du "Temps qui vient" Alors: à nos crayons!

Écrit par : lemonnier françoise | 09 novembre 2007

Répondre à ce commentaire

O! comme tu as raison O Julos je n'ai rien a ajouter, je partage tes idées, et ben dis donc me voilà fine ici en flandre...

Écrit par : Francine | 09 novembre 2007

Répondre à ce commentaire

passe-passe Je ne suis ni flamand ni wallon, juste un voisin. Je préférais quand dans la famille d'à côté, ça allait mieux, qu'on entendait moins la vaisselle ricocher contre les murs...
Je peux seulement seulement que les poëtes, les guitareux, les peintureurs et tous les artistes sont des enchanteurs, et qui savent faire une fête avec les ballons des flamandes et les amandes des wallons, et ce même si la bêtise est élue et couronnée, avec son sceptre de déchirures…

Écrit par : babel | 10 novembre 2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.