20 décembre 2007

Mon blason

 

 julos_armoiries

 

Moi qui ne monte point à cheval, voici néanmoins mon blason de Chevalier, vous reconnaîtrez le tipi terriblement post-industriel avec mon arc-en-ciel préféré, vous reconnaitrez ma devise opiniâtre: ”mon terroir, c’est les galaxies”, vous reconnaîtrez les 2 couronnes: celle du pays du nord en haut surmontée de la libellule qui représente Loulou ma bien aimée en voyage en l’oultre-monde et la couronne du sud surmontée de 4 perles et autour de laquelle s’enroule un collier de petites perles fines comme des gouttes de rosée qui expriment l’aspiration profonde de tous les êtres, des êtresses et des mondes, des petites perles qui expriment l’aspiration à l’unité totale du vivant dans la clarté limpide d’un lever de soleil sur la mer dans l’infinie rondeur de la joie partagée de celles et de ceux qui parlent toutes les langues avec et y compris la langue des gestes car “la seule langue naturelle est le langage corporel” disait Alain Jadot. Viennent ensuite les 2 comètes inversées qui au lieu de se mesurer l’une à l’autre éclairent de leurs lumières conjugées tout l’univers proche et les univers aux frontières de l’infinitude elle-même et éclairent aussi à 20.000 lieues sous les mers ou vivent et persistent, les pieuvres, les baleines, les cachalots, les dauphins qui aiment les calineries et les calins... Du corps du blason partent des branches de je ne sais quel arbre secret qui pousse presqu’invisible dans l’imprévisible joie de pousser, de se déployer et de grandir. On dirait que la bouche du blason est baillonnée comme si les mots de la liberté ne pouvaient être dits sous peine de déranger l’ordre établi. Il n’y a rien à craindre cependant, la Vie avec un grand V gagne toujours si pas tout de suite en tout cas dans un temps très court. Découragez vous pas, passagers de la terre, même si le jour est court et le voyage long, on arrive même si on dérive, on arrive toujours quelque part.Julos 20/12/07 Le blason a été réalisé par Monsieur Brose

22:55 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Whaou Julos quel magnifique blason! Et quel titre portes tu?
Chevalierde l'ordre de l'arc-en ciel infini? Grand pourfendeur des tourneurs en rond? Défenseur des arbres centenaires (parfois fruitiers) et des petits brins d'herbe, sur ton valeureux destrier à deux roues? Et qui donc est ton écuyères? Noémie la fourmi téméraire?
Joyeux Noël!

Écrit par : lazuly | 20 décembre 2007

Répondre à ce commentaire

Le blason de celui qui n'a pas de cheval et qui n'est pas blasé Exact O Lazuli, mon écuyère est Noémi la fourmi ,celle qui marche à petits pas mais qui avance vite. Ainsi donc à tant criér Noé le voila presqu'arrivé , nous allons nous asseoir sur le solstice et les jours vont se remettrent à grandir et nous passerons plus de temps dehors en contact avec l'air, si le soleil tire les rideaux de la pluie .Alors nous rentrerons dans l'année de l'infini ,la huitième du siecle.Belle traversée du 8 à toi et à tes enfants NJulos

Écrit par : Julos | 21 décembre 2007

Répondre à ce commentaire

Joyeux noel superbe blason, Julos, et ta Loulou, elle veille là haut dans la galaxie.
Elle reçoit tes baisers-chansons, toi, ne change jamais!
Aurélie

Écrit par : aurelie | 21 décembre 2007

Répondre à ce commentaire

Bl - bl Blason avec beaucoup de bleu comme ta valise Julos !
Oh oui il est très beau ton blason, sauf, si tu me permets, dommage que toutes les couleurs de l'arc-en-ciel n'y sont pas réunies dans le bas du blason.
Lazuly, t'en a trouvé des titres !
Bonsoir Monseigneur, saluez bien Melle Noëmie,
Anouk,

Écrit par : Anouk | 21 décembre 2007

Répondre à ce commentaire

Promis-juré, Julos; on va tout faire pour se décourager pas. Mais y'a pas, c'est dur! Dis, ils font comment,les arbres? Tu sais, toi?

Écrit par : jenofa | 22 décembre 2007

Répondre à ce commentaire

julos et demi un pur hasard… et te voilà mieux que ds mon souvenir. Il y a 25 ans! amie de Garouste je t'ai suivi ds la musique d'après Loulou qqs fois, j'ai fait une gravure de Loulou, tu m'as donné un crayon arc en ciel, que j'ai. sans avoir pu jamais tracer qu'une ligne pour le garder. et puis le silence s'est fait dans l'élan de la vie qui changeait de place, d'images mais pas d'imaginaire. perdu de vue les mais de Cavaillon mais j'y vais tjrs pour ma mère. je peins , écris en cachette, rêve beaucoup. je t'embrasse

Écrit par : francesca caruana | 01 septembre 2009

Répondre à ce commentaire

julos et demi un pur hasard… et te voilà mieux que ds mon souvenir. Il y a 25 ans! amie de Garouste je t'ai suivi ds la musique d'après Loulou qqs fois, j'ai fait une gravure de Loulou, tu m'as donné un crayon arc en ciel, que j'ai. sans avoir pu jamais tracer qu'une ligne pour le garder. et puis le silence s'est fait dans l'élan de la vie qui changeait de place, d'images mais pas d'imaginaire. perdu de vue les mais de Cavaillon mais j'y vais tjrs pour ma mère. je peins , écris en cachette, rêve beaucoup. je t'embrasse

Écrit par : francesca caruana | 01 septembre 2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.