01 janvier 2008

Belle traversée de l'an 8

 

julos

photo zouzou
 

Belle traversée de l'an 8 à toutes et à tous
Suivez moi bien, si vous prenez la peine de coucher le chiffre 8
celui-ci deviendra instantanément le chiffre de l'infini.
L'an 8 est donc l'année de l'infinitude.
Ce n'est pas peu, avouez-le, ne lâchez pas, continuez l'expérience:
si vous couchez à nouveau le chiffre 8 vous obtenez un "vélo de vue"
c'est à dire des lunettes en conclusion, l'année 8 est donc l'année 
des opticiennes et des opticiens et vous verrez plus fort....
car si à nouveau vous couchez le chiffre 8, ô miracle!
O miraculo, vous obtenez un vélo  en bonne et due forme.....
profitez-en, ne perdez pas de temps, montez dessus 
et traversez l'année huitième à peu de frais.
C'est ce que je vous souhaite de toute mon âme
Julos
 
Textes_Lunettes_blanc

17:32 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

je porte des lunettes, j'ai un vélo mais pas encore l'infini en un mot j'ai presque tout pour réussir l'année 2008. Meilleurs voeux à vous.

Écrit par : amitiés de Jaly | 01 janvier 2008

Répondre à ce commentaire

infiniment lumineux tu es tellement si bien éclairé sur la photo que ton texte est infiniment lumineux...Bonne année Julos ! (bona annada - en patois limousin) Comment dit-on en wallon ?

Écrit par : paula | 01 janvier 2008

Répondre à ce commentaire

le couvre chef est-il capcha ? Cher José, le couvre chef est-il captcha ou l'affirmation d'une quelconque chefferie ? Ce chapeau lumineux empêche-t-il de communiquer ? Ecrit-t-on pour la suite des mondes ou pour une quelconque éternité probable . Mais quelque soit, en effet, la vraie probabilité , la vraie question n'est-elle pas déjà une réponse? Encore faudrait-il savoir si la vraie question est vraiment la vraie question? Je vous laisse juge et partie, cher José Lenoble.Bonne année à naviguer dans les soubresauts de ce temps indéniablemnt étrange où chaque évenement pose question. Julos 2 ieme jour de Janvier de l'an huitième

Écrit par : Julos | 02 janvier 2008

Répondre à ce commentaire

Huit Le 8 est considéré comme un nombre chanceux dans la culture chinoise car il sonne comme le mot « prospérité », en plus la roue de la vie comporte 8 rayons... (source Wikipedia)Que vous souhaiter de plus qu'une prospérité (de l'esprit*) infinie à tous?
* et matérielle aussi, tant qu'à faire...

Écrit par : Jilber | 02 janvier 2008

Répondre à ce commentaire

bon an neuf pré-neuf et que tout l'acide des mauvaises pluies disparaisse, que vos forêts intimes ne se rouillent pas, bref, que tout aille au mieux dans un an huit remis à neuf par la tendresse et les douces pluies d'un oeil mouillé de rire...

Écrit par : babel | 02 janvier 2008

Répondre à ce commentaire

Microsillons En microsillons
Sillonnons le huit
En microsons
Pour adoucir la Vie

nayan

Écrit par : nayan | 03 janvier 2008

Répondre à ce commentaire

l'an 8 merci pour ce joli texte et la jolie photo.
Et hop! tout le monde à vélo.
Bisous
aurélie

Écrit par : aurelie | 03 janvier 2008

Répondre à ce commentaire

2008 Pour le passage de l'année 07 à celle de l'infinitude, nous avions, entre amis, choisi de lire des textes. Certains ont lu Beaumarchais, d'autre Baudelaire, j'ai lu Beaucarne, et c'était beau. J'ai lu un virelangue, en tournant la manivelle de la petite boite à musique qui égrenne les notes de la lettre à Elise. La mayonnaise a pris et "les chaussettes de l'archiduchesse" ont tourné jusqu'à ce que chacun ayant fait passer les mots par son gueuloir ait réusi à se marcher sur la langue.

Bonne année à vélo, pleine de désirs d'avoir des désirs.
Nadine

Écrit par : Nadine VINCENT | 05 janvier 2008

Répondre à ce commentaire

J'ai des lunettes en pagaille puisque j'en vend...
Des vélib plein la ville,
Quand à l'infini, il est entre autres dans la poésie qui nous transcende tous.
Alors, vive 2008 !

Écrit par : Christine Barbey | 07 janvier 2008

Répondre à ce commentaire

Merci, Julos, pour tes bons voeux, nous te souhaitons aussi une belle et donce année de l'infinitude... Bon voyage

Écrit par : Laurence | 20 janvier 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.