27 février 2008

Le Flo n° 56

 

Flo56_p1

Flo56_p2

Flo56_p3

Flo56_p4

Flo56_p5

Flo56_p6

Flo56_p7

Flo56_p8

Flo56_p9

Flo56_p10

Flo56_p11

Flo56_p12

Flo56_p13

Flo56_p14

Flo56_p15

Flo56_p16









 

20:43 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

bonsoir, J'attends avec joie le 16 décembre de l'année courte.. Difficile de s'offrir un spectacle qui en vos la peine par les jours qui cours..
Impossible de manqué un rendez-vous du cœur..
Alors, à tantôt.. et.. venez quand même nombreux, l'hiver nous gardera la porte et nous tiendrons le chaud.

Écrit par : paoletti olivier | 01 mars 2008

Répondre à ce commentaire

Je l'ai acheté... Hier, j'ai acheté votre disque : le Jaseur Boreal...
Je suis sous le charme, merci ...

Écrit par : Michèle Hansen | 17 avril 2008

Répondre à ce commentaire

Poésie Julos... Tu es un tel poéte qui traverse les années avec toujours cette chaleur de coeur, cette simplicité qui fait tant défaut à tant de monde ... En souvenir d'un spectacle à Paris il y a longtemps ... des vinyls qui se sont usés à force de les écouter ... mais d'un tel plaisir de voir à quel point tu es resté le même ... un poéte... bonne continuation et avec mon meilleur souvenir ... et qui me donne tellement envie de récouter cette si belle voix ...

Écrit par : THEZE Catherine | 28 juillet 2008

Répondre à ce commentaire

beauté du coeur bonjour

cher Julos, quand je suis découragé de la folie humaine,
je me refugie sur la planète Beaucarne car c'est une terre pleine d'amour et de joie.


Écrit par : denis | 18 août 2008

Répondre à ce commentaire

PLANÈTE BEAUCARNE SALUT JULOS

QUAND JE SUIS DÉCOURAGÉ PAR LES FOLIES DES HOMMES,
JE VAIS SUR LA PLANÈTE BEAUCARNE POUR PANSER MON
COEUR ET MON ÂME

Écrit par : denis FOURNIER | 18 août 2008

Répondre à ce commentaire

le monde a bien changé ! il y a tout juste 8 jours, à 11h30, on raccompagnait mon petit garçon de 8 ans, en pleurs à la maison. il venait de SUBIR une agression (coups et blessures) en revenant de son école....
son violent camarade de classe âgé aussi de 8 ans cette fois a exécuté sa promesse "je vais te crever"... il y avait déjà un an que mon petit garçon était le souffre douleur de son camarade...j'avais alerté les institrices de cet institut tristement scolaire.... pas la peine d'épiloguer d'en faire une histoire....
mais comme le monde a bien changé !
alors depuis 8 jours,
je garde mon petit garçon à la maison en attendant que l'académie décide et choisisse quel PIONT ils vont déplacer...
l'enfant battu ou l'enfant batteur ?
ici en france, la violence à l'école est notre ordinaire, mais à l'école primaire JE NE LE SAVAIS PAS !
ici en france (sans MAJUSCULE volotaire - trop HONTE!) les adultes instructeurs, directeurs ne nos écoles NE SAVENT PLUS TRANCHER .
tous me conseillent de changer mon petit d'école.... la bonne idée ! pourquoi nous devons fuir nos écoles et laisser le loup dedans ?
j'arrête là mon discours INUTILE, je retourne au nid mon enfant a besoin de "doudouces" et nous allons encore partager un grand moment d'Amour en écoutant "le Jaseur Boréal".
merci Julos pour tout l'Amour que nous offre et nous aide à éparpiller...
"sur le bord du monde il ya des enfants qui marchent ...."

Écrit par : Patricia | 25 septembre 2008

Répondre à ce commentaire

petit mot àjulos voilà 33 ans, je te découvrais par ton texte à Loulou parti pour l'envers du décor Julos , puis en concert à Lambersart en 1983, dans le nord dont je suis.Ce fut le coup de foudre: la poésie, la chaleur humaine, la force de la non-violence, le respect de chacun et de soi, des trouvailles d'une inventivité, un humour à faire rembourser les concerts, c.d. et livres, par la sécu.- cher qu'un médecin, et réutilisables'à consommer sans modération! Merci Julos? mONSIEUR bEAUCARNE? pour tout celà.Un coup de blues, et Julos vient me consoler, me faire rire, avec sa douceur et sa tendresse infinies.Nicodème.

Écrit par : nicodeme | 06 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

That is great that people can receive the credit loans and that opens up new chances.

Écrit par : MirandaLee | 25 août 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.