06 mars 2008

Le manuscrit de la Mer Vivante

 

Textes_ManuscritMerVivante

17:36 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Il faut en fait basculer le manuscrit de 90 ° dans le sens des aiguilles d'une montre, et les idéogrammes prennent alors tout leur sens (le sens devient alors de haut en bas).
Ces quelques lignes, ou plutôt colonnes, une fois traduites grâce à mon dictionnaire langue-des-manuscrits-de-la-mer-vivante/français m'ont vraiment subjugué par leur sagesse et leur humour. Quelle belle lecture, j'en ai tiré un wagon de sérénité pour les jours à venir. Merci swam i!

Écrit par : Jilber | 06 mars 2008

Répondre à ce commentaire

Toutes ses plumes C'est peut'être un oiseau
Ou une oiselle
Qui a voulu écrire
Avec toutes ses plumes

nayan

Écrit par : nayan | 07 mars 2008

Répondre à ce commentaire

ainsi donc il y a de la vie en mars !!!!
Les jarres de Qûmran et leurs parchemins émiettés portaient la Règle du Maître : pas étonnant qu'ils aient fini en Mer morte....
Mais là, subitement, l'indiania Julos de l'Arche Perdue a découvert le chainon manqué : la vie en mars....
Il y a des prix aux belles qui se perdent, mais le Nobel des Chercheurs qui trouvent te revient !

Écrit par : babel | 08 mars 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.