14 mars 2008

Les femmes de demain

 

Le journal « Femmes d’aujourd’hui » a juste 75 ans, juste 3 ans de plus que moi. Le journal « Femmes d’aujourd’hui » et moi nous sommes presque nés en même temps mais qu’est-ce, en fin finale, que le temps? Et je me pose la question: les femmes d’aujourd’hui sont-elles encore un petit peu les femmes d’hier et qu’y a-t-il encore de commun entre Néphertiti et la femme d’aujourd’hui  et ...  la femme de demain qu’elle sera-t-elle? Il y a trop de jours encore avant de dépasser sur l’autoroute du temps l’an 2999, pour imaginer fut-ce une picoseconde comment seront les femmes du nouveau siècle, les femmes du futur et certains se demandent: y ­a-t-il encore unfutur? Quelle pythie, quelle devineresse faudrait-il interroger pour savoir comment seront habillées non pas les femmes du temps jadis, bien sûr, cela nous le savons mais comment seront habillées les femmes de  demain, de ce demain qui ne ressemblera que très peu à notre demain actuel. Peut-être les OGM de Monsanto auront-ils semé la mort partout sur la Terre, peut-être que ce sera le silence sur notre bonne vieille planète massacrée par les bombes, les armes chimiques et bactériologiques, la terre notre mère, empoisonnée par ses propres fils, ces apprentis sorciers de la chimie qui travaillent au nom du pèse et du fisc et du saint bénéfice, ces apprentis sorciers qui sont les fils des femmes d’aujourd’hui. Peut-être que les femmes de demain devront prendre parti contre les massacres de toute farine, contre les géants de la chimie, les industriels de la guerre pour pouvoir encore avoir des enfants, pour pouvoir survivre, pour pouvoir croire en l’avenir. Pourrons-nous encore vivre en paix sous les arbres? C’est ce que je souhaite de toute mon âme à toutes les femmes d’aujourd’hui et de demain, d’ici et de partout, il n’est pas trop tard mais il est juste trop tard moins le quart.
 
Julos Beaucarne, le 14 mars 2008

19:38 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.