22 avril 2008

Et vous me revenez par intermittence

 

Intermittence_2

"Et vous me revenez par intermittence"

 

Et vous me revenez par intermittence
comme une radio lointaine
captée en ondes courtes.
Un soir à minuit
quand tout dort
je suis seul dans mon bureau
c’est la seule lumière du village.

Extrait du disque "Mon terroir c'est les galaxies"

00:40 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Magnifique J'aime tout ! Le poème, la façon de le dire, l'arrangement... J'en ai des frissons !
Merci

Écrit par : Florent | 22 avril 2008

Répondre à ce commentaire

Au milieu de la nuit Continue ami Julos à murmurer dans le silence de ton village, ta voix est toute ronde de chaleur ; elle réchauffe nos contrées glacées, ces contrées habitées par toutes les mains que personne ne prend.
A travers nos espaces, je te rejoins. Merci ami.

Écrit par : Gloria | 22 avril 2008

Répondre à ce commentaire

c'est très beau Oui Julos, c'est vraiment magnifiquement beau!

Écrit par : lazuly | 22 avril 2008

Répondre à ce commentaire

ce que je cherchais, merci

Écrit par : ZepOpibledill | 22 novembre 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.