18 juillet 2008

Objet détourné de Tym

 

Tym faisait une exposition au théâtre de Lachaussée le temps des deux spectacles que Barbara, Patrick et moi y avons donnés.
 

tym

photo Francis Jaquesson

 

Voici ce qu'a écrit Tym le créateur de ces objets détournés:


"Le mécanisme compréhensible a de moins en moins sa place autour de nous.
Des dissimulateurs armés des pouvoirs de la haute et des nouvelles technologies se sont emparés de sa simplicité élémentaire. Nos vies qu'ils prétendent simplifier, s'en trouvent bouleversées et très dépendantes avec au final, infiniment plus de complications. Nous subissons plus que nous désirons l'amélioration excessive des conforts de toutes sortes, physiques, esthétiques, mécaniques et autres."
 

 

 

 

17:22 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

joli c'est joli, gai et à tes couleurs, Julos!

Écrit par : aurelie | 18 juillet 2008

Répondre à ce commentaire

Merci à Tym pour ces sages paroles…J’y vois dans la création de l’objet détourné l’arc en ciel véritable antidote des dissimulateurs.
murielle dt

Écrit par : murielle dt | 19 juillet 2008

Répondre à ce commentaire

C'est ben vrééé... Tout se complique, mais le pire est, je pense, que personne ne contrôle plus rien, bien sûr il y en a qui tirent leur épingle du jeu - "Des dissimulateurs armés des pouvoirs de la haute et des nouvelles technologies" - pour un temps, pour un temps seulement, car tout s'écroule. Y a-t-il seulement un pilote dans l'avion ? Plus personne ne croit en Dieu, mais tout le monde cherche des "diables" pour justifier le désastre... Amen.

Écrit par : Bernard | 23 juillet 2008

Répondre à ce commentaire

Ha oui... ...j'oubliais. Cette "cassette" est très jolie ! (cassette, ce mot, sans doute détourné lui aussi ! ...dans le jargon vélocipédique désigne "un ensemble de pignons situé sur la roue arrière d'un vélo. Ce dispositif couplé au dérailleur permet de changer le..."

Écrit par : Bernard | 23 juillet 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.