13 août 2008

Afghanistan

 

afghanistan10

Tu te rappelles l'Afghanistan avec l'ancienne gloire déchiquetée de jadis, le toit éventré des palais, la condition de la femme en burqua, le grand père et son petit-fils sur un vélo flambant neuf.
Les Talibans se cachent mais ils sont là.  
                                                             Julos


08:58 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Je t'envoie le commentaire du photographe REZA capté tard dans la nuit de ce mois d'aout : il disait que les talibans craignent les poètes car ce sont les gardiens des âmes ...

Écrit par : SYLVIANE | 14 août 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.