22 septembre 2008

Si j'étais Balinais

 

Si j'étais Balinais j'apporterais une offrande pour demander aux dieux de me donner l'inspiration pour écrire sur l'île de Bali et ses habitants...
Vous voyez l'offrande, c'est juste quelques fleurs, de l'encens, des grains de riz sur le front et le cou..... une offrande.... afin que les mots me viennent et pour que la plante humaine continue à pousser sur tous les continents dans la joie et le bonheur du vivre. Le chapeau balinais m'a été offert par une native des Molluques qui vit sur l'île mythique de White en Angleterre, derrière moi un de nos guides qui nous a conduit dans les lieux les plus beaux de l'île.

 

P1080248

09:42 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Il ne faut plus... Il ne faut plus voyager en avion, Julos, les avions tuent la planète, non je ne suis pas rabat-joie, je suis réaliste, prendre l'avion est pire que fumer, je dis simplement que fumer du réacteur est mauvais pour la santé de la planète, ne le sait-on pas ? Ou peut-être attend-on que les autres arrêtent de fumer à notre place ?

Écrit par : Bernard | 22 septembre 2008

Répondre à ce commentaire

:-) Bali à la rame ou à la voile, il faut prévoir un an de vacances...

Écrit par : Jilber | 23 septembre 2008

Répondre à ce commentaire

Molluques Impossible de lire "Molluques" sans penser que depuis longtemps, certaines îles subissent un nettoyage ethnique qui vient en plus de recommencer, de se réactiver. Mais c'est si loin, si loin, alors que le foot est si près, si près. Alors on y meurt dans un silence glacial. La douceur Indonésienne est devenue par endroits un fanatisme islamique de plus : les îles chrétiennes ne sont plus tolérées. Encore un paradis sur terre gaché par des vendeurs de paradis pas-sur-terre !

Écrit par : babel | 23 septembre 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.