13 novembre 2008

Gardiens de la paix ou gardiens de la pègre?

 

Hélas il apparaît que dans beaucoup de pays du monde, les gardiens de la paix sont devenus les gardiens de la pègre, du désordre et de la peur, ils sont protégés et couverts dans certains pays par des hommes d'état, ils peuvent cogner sur n'importe qui, à n'importe quel moment et jouissent de l'impunité. Les sans-papiers parce qu'ils sont sans défense sont leurs cibles préférées.

 


Julos

 

 

guernica[1]

 

 "Guernica" Pablo Picasso


 

ECOUTEZ LE MESSAGE DE JEANNE MOREAU

11:34 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

gardien Il est des pays qui croeint que la paix se garde au fond des geoles, et qui payent des gardiens pour cela.

Écrit par : babel | 15 novembre 2008

Répondre à ce commentaire

La lâcheté des hommes !!! J'ai envie de dire : plus tu as de l'argent (et donc du pouvoir, le pouvoir de l'argent), moins ils frappent, et les sans-papiers c'est bien connu n'ont pas grand chose. Ici les policiers sont mieux payés, et moins corrompus. Ils ont des défauts, mais parfois ils sauvent des vies, au péril de la leur. Et pourtant, souvent, on ne les aime pas. Frères policiers, vous qui êtes aussi des hommes, est-ce pour cela qu'il y a tant de suicides chez vous, parce qu'on ne vous aime pas ?

A part ça, je voulais vous dire, Julos Beaucarne, que je vous connais comme beaucoup de monde en Belgique (on voit votre tête à la télévison !), et depuis que je suis petit, et je vous aime beaucoup, vraiment !!!

Écrit par : Francis | 16 novembre 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.