15 décembre 2008

Article paru dans Vers l'Avenir

 

JB - VA 13-12-08

 

 

article paru dans "Vers l'Avenir" du 13 décembre 08

17:30 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Quel beau métier Être poète à temps plein
Est un beau métier
Qui est est très important
Pour tout l'humain
Tout le long de son vivant
Et pour l'éternité

Écrit par : nayan | 16 décembre 2008

Répondre à ce commentaire

Le métier de poète "Ils mettent des couleurs sur le gris des pavés
Quand ils marchent dessus ils se croient sur la mer
Ils mettent des rubans autour de l'alphabet
Et sortent dans la rue leurs mots pour prendre l'air"
Ferré (Les poètes.1960)

Écrit par : Gilles Poulou | 17 décembre 2008

Répondre à ce commentaire

ce serait bien j'aimerais bien aussi être poète à plein temps, mauvais temps ou grand soleil. Mais Monsieur Colard a oublié un détail de la plus haute importance: ta fécondité. Tu réveilles la poésie endormie chez les gens, dans les ateliers d'écritures, certes, mais aussi dans l'encouragement : j'en sais quelque chose ! La poésie c'est comme l'amour, c'est fécond. L'amour fait naître d'autres amours et la poésie, celle qui en est vraiment, fait naître d'autres poésies...

Écrit par : babel | 22 décembre 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.