11 janvier 2009

Nouvelles de Gaza

 

Mes amis Andrée et Dédé d’Etais la Sauvin ont reçu ce message à propos de Gaza. Les évènements relatés datent déjà de quelques jours, c’est juste un arrêt sur l’image... les choses ont non seulement changé mais se sont aussi aggravées.  

Julos 

 

A tous ceux qui ont, en ce début d'année, ce sentiment aigu d'être inutile, ces nouvelles en direct de Palestine, par Gaëtan Pellan, directeur du centre culturel de Gaza, actuellement exilé, et qui me donne des nouvelles de cette tragédie pour les Palestiniens, cette réalité humaine et inhumaine .... 

 

Lundi 5 Janvier 2009,  22h09 

Voilà un petit écrit de Pascaline ma colloc qui travaille dans une ONG pour les enfants et qui m'héberge à Bethléem en attendant mon retour dans un Gaza dévasté.....

Moi je n'ai même pas la force et le courage de vous en dire plus...... et pourtant ce soir un collègue vient de me contacter (entre 3 coupures car le réseau téléphonique va bientôt tomber) et m'annonce qu'il bombardent son quartier avec des gaz asphyxiants....  devant la peur et la terreur dans le noir ils se préparaient à mourir en famille... tout le monde pleurait... mais jusqu'où iront-ils ????

Aujourd'hui nous avons été à Erez la frontière chercher les francos palestiniens qui restent à Gaza... mais ils nous ont refusé leur passage... on y retourne demain...

Gaétan dit aussi Gépéto

 

Dimanche, 4 Janvier 2009, 20h56mn 52s

 Ce soir, l'armée israélienne vient de rentrer dans Gaza.

C'est la catastrophe pour nos amis, qui déjà étaient en état de stress fort après ces 8 jours de bombardements. 750 raids, soit un  raid toutes les 20 minutes en moyenne (plus souvent la nuit).

Plus d'électricité, c'est: pas de télé pour les enfants, pas de musique, pas de radio, pas de machine à laver, pas de chargeur pour les portables, pas d'ordinateur ni internet, pas de micro-onde donc pas de cuisine parce que ça fait longtemps qu'il n'y a plus de gaz, pas de chauffage, pas d'eau chaude pour se laver... c'est le noir dès 5h du soir sans aucune activité, rien. Ecouter la terre qui tremble et avoir peur. Raconter des histoires aux enfants pour passer ce temps où chaque minute est si longue.... Gépéto appelle maintenant toutes les heures, juste pour écouter, pour donner du soutien. Mais ils commencent tous à péter les plombs, même au téléphone ils ne savent plus parler calmement.

Les Français ont fait une demande d'évacuation, mais ça prend plusieurs jours de procédures avec les autorités israéliennes. L'appart de Gépéto est encore debout et accueille aujourd'hui une famille qui ne pouvait plus rester chez elle (camp de Jabalia). Nous avons reçu les premiers prénoms des enfants de nos centres décédés.

Ils n'en peuvent plus. Nos amis de là-bas sont exténués... Comment peut-on infliger une telle  punition collective?? Comment peut-on être assez stupide et aveugle pour ne pas voir que la solution militaire est la pire de toutes, surtout quand tant d'hommes l'ont crié haut et fort avant même les premières attaques?? Comment nos politiques peuvent autant se taire devant tant de violations des droits de l'homme??? La presse internationale est toujours interdite dans Gaza et personne ne semble s'en émouvoir. C'est INADMISSIBLE!! Où sont les journalistes?? Pourquoi se taisent-ils?? Interdire l'information publique sur une telle situation est impensable.

Je crains fort fort fort pour nos démocraties....

J'ai de la peine pour tous ces Israéliens intelligents qui se battent chaque jour  pour faire entendre leur voix (Warshavsky pour ne citer que lui), de la peine pour ces Israéliens anonymes qui souffrent de la politique honteuse de leur gouvernement (mon pote Roy par exemple qui a aujourd'hui préféré la prison plutôt que l'armée pour tuer des Palestiniens comme il l'a fait 3 ans), pour ces juifs du monde entier qui osent élever une voix alternative à celle de l'Etat Hébreu (prenons Stéphane Hessel, encore sur France Inter hier à condamner très violemment le gouvernement israélien). J'ai également beaucoup de peine pour tous mes amis palestiniens qui souffrent du silence total des politiques, et qui se raccrochent aux manifestations du monde entier en croyant encore que ça pourra y faire quelque chose... Je voudrais être claire, très claire: je pense que quelles que soient les raisons, les explications, les justifications, le passé, le probable avenir: TUER EST  SCANDALEUX, INTERDIT, CONDAMNABLE.

Je condamne fermement le Hamas pour les rockets tirées sur les civils israéliens, avec 5 morts déjà - ce sont des terroristes du fait que des civils sont tués et vivent dans la peur chaque jour.

Je condamne tout autant l'armée israélienne et les responsables de cette opération pour bombarder des civils et en avoir tué plus de 500 déjà (et blessé 1200 dont beaucoup vont mourir ces jours-ci). Ce n'est pas parce que c'est l'armée israélienne qu'elle ne peut pas être qualifiée de terroriste: elle tue des civils et fait vivre 1,4 millions de personnes dans une frayeur constante aiguë. J'espère fortement que les responsables du Hamas seront arrêtés et jugés (et non tués), ainsi que les responsables de cette opération "Plomb durci"(Olmert, Livni et Barak) également arrêtés et jugés à la hauteur de leurs crimes.

J'ose crier "TUER: NON!" parce qu'il existe d'autres moyens!!! Il existe BEAUCOUP d'autres moyens, des dizaines de militants palestiniens, israéliens, ou encore étrangers proposent, travaillent ensemble, ont des idées. Mais qui les écoute??

La vraie question, c'est de savoir s'il n'est pas plus confortable pour nos connards de dirigeants que le conflit perdure... Economie, pouvoirs... que valent ces vies humaines anonymes et bien loin des bureaux feutrés?

Je souhaite que tous les partis du monde, même les plus extrémistes, ne soient pas sanctionnés de veto de parole. Comment peut-on évoluer et avancer si on refuse d'adresser la parole à quelqu'un??? C'est  impossible.

N'importe quel être humain, quelles que soient ses opinions, a droit à la parole, et n'importe quel être humain a le DEVOIR de parler aux autres. Comment peut-on exiger une solution diplomatique tout en refusant de rencontrer le Hamas?? On marche la tête à l'envers!!

Savoir qui a commencé ne rime à rien, mais savoir quelles sont les solutions rime à quelque chose... Reconduire une trêve, d'accord, mais en levant le blocus. Parce que jusqu'à maintenant, les Palestiniens ont eu le choix entre rester dans leur prison en fermant leur gueule et en gagnant la vie (mais quelle vie??!), ou manifester leur mécontentement (notamment en votant pour le Hamas) mais  perdre leur vie dans les bombardements... L'issue n'est pas loin d'être semblable... La violence folle de l'armée israélienne ne fera qu'empirer les choses... alors que Dieu sait combien Israël a d'autres moyens et d'autres ressources, et comme dirait Stéphane Hessel, Dieu sait combien Israël devrait être un modèle d'état respectueux des droits de l'homme.

Pour finir, je défie qui que ce soit de venir ici, voir et entendre, et de repartir sans condamner violemment les attaques israéliennes.

Qui que ce soit; je le recevrai avec plaisir.

 Pascaline

pascaline@mac.com

 

P1090916

 

La vie de l'homme est comme un oeuf dans la main d'un enfant.

 

 

23:21 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

le pire entre la peste et le choléra, le choix fut le pire : les deux...

Écrit par : babel | 12 janvier 2009

Répondre à ce commentaire

J'ai entendu Stéphane Hessel, il y a qqs jours, sur la 5 ou Arte ,parler de "véritable crime contre l'humanité". (Ayant été résistant et déporté à Buchenwald et à Dora ,il connait le poids des mots...et on ne peut guère le taxer d'antisémitisme(!!!)
Les extrêmistres des deux camps semblent ,hélas, avoir toujours le dernier mot.
Gilles

Écrit par : Gilles Poulou | 12 janvier 2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.