05 juin 2009

Exposition à Viéville

 

affiche_blog

 

Expo rencontre Milutin Julos Tym à Viéville sous les Côtes dans la Meuse française 19h le 2 juin 09

 

Tym a inauguré sa salle d’expo à Viéville par ces mots :

 

Avant tout des remerciements.

Merci à Julos et à Milutin d’avoir permis cette « Rencontre Artistique » à Viéville .

Merci à vous tous d’être venus : de bien loin pour certains, nos amis belges (eh oui le Brabant Wallon c’est pas la porte d’en face)… merci à ceux qui viennent du pas si lointain « quatre coins » de notre département. Merci aussi à ceux qui n’ont fait que quelques mètres ou kilomètres, voisins proches en distance et en amitié. 

J’ai simplement voulu réunir dans cette exposition deux poètes … deux univers sous haute tension poétique, deux univers différents mais très proches à mes yeux.

La poésie n’est pas que mots, Milutin s’en passe allègrement et superbement, Julos lui ne peut pas faire sans eux. Mais tous deux ne pourront jamais se résigner à ne plus témoigner, à ne plus être « en écoute », en observation d’un monde qui malheureusement lui n’écoute pas grand-chose… ni grand monde, et surtout rarement ou jamais ces visionnaires, ces voyageurs, ces gardiens de la conscience que sont les poètes.

Par leur sensibilité et leurs sens aiguisés, ils savent voir derrière les collines et entendre à travers les murs les plus épais … voir « plus haut que l’horizon »  a chanté Jean Ferrat.

Je termine en vous remerciant  tous à nouveau  par cette petite phrase  de Louise Bourgeois :

L’Art, dit-elle, est une garantie de santé mentale …

Portez-vous bien. 

Tym

Viéville 23 juin 09 066

 

12:08 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Juste remercier Julos, Milutin, Tym, chacun contribue à sa manière, .... Je cite :
"Je vous en supplie, faites quelque chose, apprenez un pas,
une danse, quelque chose qui vous justifie, qui vous donne le droit d'être habillés de votre peau, de votre poil, parce que ce serait trop bête à la fin que tant soient morts et que vous viviez sans rien faire de votre vie" Charlotte Delbo

Écrit par : jeanne | 05 juin 2009

Répondre à ce commentaire

Je témoigne de cette rencontre exceptionnelle. Rencontre avec les matériaux, les objets détournés inconnus ou oubliés qui, sous les mains des artistes, ont été transformés en œuvres d’art suscitant la réflexion sur notre propre conscience. Des objets, des matériaux qui, sans le regard clairvoyant de la beauté, auraient disparu dans les méandres de l’oubli. Visiter cette expo c’est assurément faire un voyage dans le questionnement de nos souvenirs. C’est aussi se projeter dans l’avenir de la (re) création. Attention…je n’ai pas dit de la récréation….quoique la musique et les mots de Julos diffusés pendant le parcours incitent au décollage vers l’imagination... mais ça vous le saviez !
Il faut vous confier que le maître des lieux est passionné de cet engin silencieux à 2 roues par quoi passe la révolution et que si vous vous aventurez un peu à gauche de l’escalier menant à la salle d’exposition …vous découvrirez …hum…non…je ne vous le dis pas….allez y voir de vos propres yeux !!!!

Écrit par : Françoise | 05 juin 2009

Répondre à ce commentaire

Je rentre de Saint Didier.
Ils étaient beaux tous les trois : Julos, Patrick, Barbara.
Quelle complicité chaude, douce, émouvante, si étroite qu'ils se confondent tous les trois. pour nous donner tout ce bien-être. Et Hombeline, toujours charmante. Elle nous a bien parlé de la pluie et de la neige .... alors qu'on lui a volé son jardin.
Je les en remercie et leur souhaite de beaux rêves.

Écrit par : jeanne | 06 juin 2009

Répondre à ce commentaire

Merci Merci à TYM pour son accueil chaleureux, ses tableaux et objets-poèmes, et la réunion de Milutin et Julos qui ont choisi le doux camp des sculpteurs de rêve .
Grand merci à vous d'avoir partagé avec nous ce beau moment

Écrit par : sophie Guinzbourg | 06 juin 2009

Répondre à ce commentaire

grâce à Murielle on peut lire en ligne les lignes du journal local à ce sujet sur le forum (un clic à gauche de cette colonne). Bravo Julos !

Écrit par : babel | 10 juin 2009

Répondre à ce commentaire

j'y cours samedi Pour des raisons familiales, je n'ai pas pu être présente ce samedi 6 juin. Mais à pieds, à vélo j'y cours ce samedi me délecter.
murielle dt

Écrit par : Murielle | 11 juin 2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.