24 août 2009

comptine de Newa

 

 

Sakura

 

Les cerisiers, les cerisiers

En fleurs sous le ciel du printemps

Couvrent à perte de vue

Comme la brume

Ou comme les nuages

Répandent leur parfum légèrement

Allons-y, allons-y

Allons les goûter

21:57 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Shakuhachi et Quena Je pratique présentement
O shakuhachi et à la quéna
Cette sibelle folk mélodie japonaise
Sakura Sakura

Écrit par : nayan | 25 août 2009

Répondre à ce commentaire

A l'ombre d'un cerisier en fleur Sous l'ombre d'un cerisier en fleur, on dit qu'on peut trouver le bonheur.
A chaque nouvelle saison je m'y réfugie afin de lui offrir un nouvel abri.
Après la danse des pétales et du vent, on dit qu'apparait l'amour d'un geste lent.
A chaque nouveau souffle mon coeur s'accélère, afin de capter les moindres variations de l'air.
Quand on aperçoit le soleil à travers les branches, on dit que peut apparaitre une joie à la peau blanche.
A chaque absence de nuage je regarde en tout sens, afin de faire cesser son errance.
Sous les sépales du cerisier illuminé par la lune, on dit que l'inspiration prend forme comme le sable forme une dune.
A chaque fin de soirée je m'y installe durant quelques heures
Afin de mettre tous mes sentiments en couleur. (DAISUKI)

Écrit par : sboujeant@voila.fr | 26 août 2009

Répondre à ce commentaire

Julos, c'est beau
Je ne savais pas que tu parlais japonais......

Écrit par : aurelie | 27 août 2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.