31 décembre 2009

Que reste-t-il de la mélodie après que la voix s'est tue ?

 

Que reste-t-il de la mélodie
Après que la voix s'est tue ?
Et de l'enfance quand les poils ont poussé au menton ?
Et de l'année, quand la main distraite
A froissé la dernière feuille du calendrier ?

Benjamin Fondane



mail-3


Photo Marie Vanderveken

 

 


 

23:46 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

31 décembre, 23h59 Superbe cet embrasement.
Tu nous donnes en partage toutes les choses bonnes.
Merci.

Écrit par : Jeanne | 31 décembre 2009

Répondre à ce commentaire

Il reste en nous comme après chaque fin ces petits riens qui faisaient tout et qu'il faut essayer de vivre lorsqu'ils sont là en étant au plus près de l'instant présent. Sylviane

Écrit par : Boujeant Sylviane | 07 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.