25 avril 2010

Volcans

 

Pour être dans le coup
Ecris un haiku (prononcez "haikou")
L’Europe est à tes g’noux. 

C’est que j’en ai vu des volcans! 
D’abord dans le "Petit Prince" quand j’étions petit, ça ne fait pas un siècle mais presque....  quand même. De mémoire, jamais je ne vis un volcan aussi déchaîné que celui-ci, tout d’abord, il avait un nom imprononçable... c’est un signe... j’ai vu le Fuji Jama en Japonie, il était si tranquille qu’on se disait qu’on pouvait l’apprivoiser, le caresser avec prudence car on nous avait dit à l’école que les volcans, ça pouvait cracher comme les lamas à tout moment mais le Fuji Jama n’avait aucune velléité, il ne crachait pas ses poumons de feu et d’acier.
Mais ce volcan terriblement islandais dont vous avez, je crois, entendu parler, à moins que vous ne soyez totalement sourds, ce volcan se la pétait grave, il crachait ses poumons de feu à longueur de jour et de nuit, il crachait et il était ravi, il faut savoir que si les crachats du volcan rentrent dans les tuyères des avions à réaction, ils peuvent provoquer l’extinction de la motorisation: l’arrêt des moteurs en quelque sorte, l’avion plane encore... pas de panique mais ça ne peut pas continuer durer....
Avez vous déja entendu parler du volcan BHV: c’est un volcan qui crache et vocifère, un volcan sorti de chez nous, de notre terre, notre "terra nostra", il a jailli comme un geyser, il a poussé dans ce plat pays qui est le vôtre et le mien, si vous le voulez bien. Ceux qui se sont autoproclamés BHV ont un caractère volcanique.....  ils veulent tout et surtout tout de suite, dans BHV, il y a "hache", ils insultent à la porte de l’ancienne Belgique. 
Il en est un appelé "démineur" qui devait être un facilitateur, il avait des réserves et pouvait tenir encore longtemps mais, exténué et tenaillé par la peur, il passa la main au premier ministre pour qu’il fasse élégamment un dernier tour de piste.  
Et là j’arrive au terme de ce petit billet, si la Belgique ferme que va-t-il se passer ?..... qui va prendre le relais ? Les grands magasins Carrefour peut-être?
A suivre.  

Julos Beaucarne
22 avril 2010 Tourinnes-la-Grosse 
minuit 30’


mail-8

 

22:08 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Qui va prendre le relais ? Pourquoi pas les poètes qui voyagent de Flandre en Wallonie sans se soucier de BHV. Ils traversent les frontières linguistiques avec comme simple passeport des mots flamands, wallons, français…..ceux qui traduisent les émotions profondes.
Ces passeurs s’appellent Emile Verhaeren, Max Elskamp, Jacques Brel….et Julos Beaucarne …Non ?

Écrit par : Françoise | 26 avril 2010

Répondre à ce commentaire

qui prendra le relais ??? Oui, bien d'acord avec Françoise.
Les faiseurs de mots de paix, d'actes de paix.
Les poètes cités, et Julos sûrement.

Écrit par : jeanne albano | 27 avril 2010

Répondre à ce commentaire

Qui va prendre le relais? .... nous,avec Toi,Julos,avec tous ceu x
qui veulent la paix et l'Unité. Notre petit pays est encore une fois dans le cahos! J'espère de tout mon coeur qu'on va s'en sortir u nis.

Écrit par : aurelie | 27 avril 2010

Répondre à ce commentaire

On n'a pas compris la leçon du volcan islandais, dans les sphères politiques de notre pauvre beau petit pays... Si on ne s'occupe pas de choses plus importantes que Bac Ha Vable, il n'y aura plus de Fandres, ce qui me désolerait

Écrit par : Moinette | 27 avril 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.