28 avril 2010

Le plat pays

 

100428 La Belgique a tendance à ce disloquer

 

dessin de Burki

 



 

22:54 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

mon père disait le vent du Nord, les tours de Bruges, et waterloo,
le gel de Roselaer et la pierre et le tabac
mon père jurait en vlaams, aimait en français
et inversement
selon les jours, et son humeur
si les Belgoëlands volent si haut, plus haut que les corneilles de l'Assemblée
c'est qu'ils ont coeur un bout de vie qui tisse ses amours au-delà des langues tandis que les décomptes polliticaillons tissent leurs toiles sur les postes à pourvoir
Et aussi longtemps que les Belgoêlands voleront haut, les gens élus auront prouvés en volant bas qu'ils ne servent à rien, qu'à avoir un poste, un salaire, quitte à déchirer les vies, et morceler la terre…

Écrit par : babel | 28 avril 2010

Répondre à ce commentaire

Il fait mal aux tripes ce dessin !

Écrit par : anouk | 29 avril 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.