20 mai 2010

Rire


Quand je pars en voyage, j’emporte dans ma poche une poignée de rires, quelques kilos de sourires et une bonne vingtaine d’éclats de rire, 27 exactement (ne pas dépasser la dose indiquée). 
J'emporte aussi un paquet de poignées de main à n'en plus finir, parce que ça peut toujours servir car le temps où l’on rit est aussi le temps où l’on guérit, le temps où l’on est si tant joyeux qu’on en pleure... de bonheur et quand on pleure de bonheur, vous savez ce que ça veut dire? Ça veut dire qu’on est heureux et quand on est heureux, ça veut dire qu’on guérit.
Oui, c’est ça, ça veut dire qu’on guérit et dans “guérir”, vous l’avez compris, il y a “rire”, et à ce moment-là, on va se promener dans le jardin-des-fleurs-qui-sourient et dès qu’elles sourient, ça sent si bon qu’on a l’envie de sourire avec elles, elles sont contagieuses les fleurs qui sourient et en plus dans le jardin des fleurs, des oiseaux de toutes les couleurs chantent à tue-tête le bonheur...... le bonheur..... d’être des oiseaux chanteurs....  on dit souvent: ” Celui qui chante, son mal enchante”. 
Avez-vous déjà vu les yeux rire? Alors, si vous avez la chance de rencontrer le rire, parlez lui en souriant, dites lui: "Cher rire, ce n’est pas souvent que tu es là, alors reste avec nous, fais nous rire, parle nous de la joie d’être encore vivant, d’être encore en vie, cher rire, raconte-nous des histoires si drôles, si douces, si fortes que nous finirions par nous endormir comme des bébés paisibles sans le moindre sursaut, sans la moindre anxiété. Cher rire, apprends nous à chanter, à chanter en souriant, quand on est heureux, on rit, c'est comme ça, c'est ainsi. 
Tu te souviens de la chanson du Kookaburra cet oiseau coloré qui rit tant que le jour est long dans les Australie de l’autre côté du monde: "Kookaburra rit dans l’eucalypus, heureux comme un roi, il rit tant et plus, ris kookaburra, ris, quand on est heureux, il faut qu’on rie".

Julos Beaucarne  
lundi 17 mai 2010 
Tourinnes-la-Grosse 
pour hopiclown

16:55 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Confiance en la vie... J'adore ce texte, moi qui suis anxieuse, et qui rit peu dans la vie !

Je me rappelle que Julos a dit qu'il a commencé par le mime...
Et ç'est drôle car les mimes m'ont toujours fait rire, ou plutôt sourire, car ils ne sont pas toujours drôles mais tendres...

Merci encore Julos, pour cet arc-en-ciel de confiance en la vie!

Amicalement,
Martine.

Écrit par : Martine La Marzina | 21 mai 2010

Répondre à ce commentaire

Très beau texte, Cher Julos.
Bien à toi
Gilles

Écrit par : Gilles Poulou | 21 mai 2010

Répondre à ce commentaire

Coucou!
Grand merci Julos. J'adore vraiment à fond. Je le prends pour moi.
Bisous

Écrit par : aurelie | 22 mai 2010

Répondre à ce commentaire

C'est l'histoire d'un tout petit bonhomme habillé de noir et blanc...Il va chercher des bruits pour les offrir aux gens de son pays.Dans un sac Arc en ciel, il ramène le bruit de la pluie, du vent, du tonnerre .Il se sent tellement fort, qu'il se met à rire de plaisir, c'est son petit bruit rien qu'à lui.Quand il revient dans son pays, le premier bruit qui s'échappe de son sac est son rire...Tous les gens se mettent à rire aussi et le petit bonhomme est drôlement fier d'avoir offert son petit bruit rien qu'à lui ,aux gens de son pays.
Amitiés Alexandra

Écrit par : collet | 23 mai 2010

Répondre à ce commentaire

sur le rire merci julos de ton beau texte sur le rire, moi qui ai des bleus à l'âme , quel beau rayon de soleil que le rire,
cela fait du bien de vous lire ou de vous rire
avec affection
joelle

Écrit par : joelle | 08 juin 2010

Répondre à ce commentaire

Ce texte est touchant hé oui il en faut des rires et des sourires mais ce jour c'est une "option" moi qui aime rire j'en suis malheureuse, en tous cas Magnifique texte, merci Julos

Écrit par : dany | 10 août 2010

Répondre à ce commentaire

Ce texte est vraiment vrai et d'une Belle écriture. Sais tu Julos que rire est la base pour la santé, si les humains riaient plus 8O% en moins de maladies mais les gens ne rient plus désormais je dirais meme que c'est "mal vu" ils sont tous tristes alors que la vie est courte.

Écrit par : dany | 11 août 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.