03 septembre 2010

Luc Genot

 
Ca fait longtemps que le peintre Luc Genot est parti dans l’autre monde.
Il passait ses vacances au bord de la mer Méditerranée au nord des Afriques et découvrait dans le sable des poteries et bien d’autres trésors que des générations de nomades avaient laissé choir au bord des pistes ensablées.
II aimait peindre les tours ces grandes constructions immuables qui se voient de loin quand on chemine dans ces déserts de mystère qu’on croit naïvement inhabités, ces fameuses tours sont des repères pour les nomades cheminant à pieds ou à dos de chameau.
Luc excellait  dans l’art de peintre la femme.
Lorsqu’en 1995 son pinceau lui est tombé des mains, la Wallonie a perdu un grand peintre, il était né en 1943.
 
 
luc_Genot.jpg
 
 
 

15:16 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Lorsque j' étais au collège à Huy,une peinture de Luc Genot "la dame en ville"ornait un mur .Elle a malheureusement été enlevée mais elle est toujours visible sur le net .J'apprécie beaucoup la façon que Luc Genot avait de peindre des femmes avec des oiseaux ou des animaux entre-autre des félins.Merci à Julos de rappeler ce qu'était cet artiste...

Écrit par : Willéme Camille | 05 septembre 2010

Répondre à ce commentaire

Luc était prof de dessin ici à Huy et je le connaissais fort bien.
La Dame en Ville avait été réalisée par les ouvriers communaux d'après les conseils de Luc.
Il y avait ici une boutique appelée " Espace Genot" où on trouivait de tout à l'image de ses toiles réalisées à l'aérographe: du gant de toilette au tableau.
Nul n'est prophète en son pays dit-on,et quand Luc est parti vivre au soleil,Huy l'a bien vite oublié.
Dommage? chacun ses gouts,il en faut pour tout le monde.

Écrit par : aurelie | 09 septembre 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.