26 novembre 2010

Il n'y aura jamais assez

 

Il n'y aura jamais assez de caresses et de baisers sur la terre
J'aimerais ne partager que caresses et que baisers
Ma vie entière
Ni toi ni moi ne sommes faits pour la guerre
Nous sommes faits pour marcher résolument
Vers la lumière

 


Julos  23 Novembre 2010

Tourinnes-la-grosse

15:20 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (18)

Commentaires

Donc, on t'embrasse! :-))
Gilles et Ursula

Écrit par : Gilles | 26 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Merci pour ces mots qui ont des résonnances si fortes et toute particulière en nous en ces temps de grisaille... Sur notre chemin terrestre, nous sommes en quête de cette lumière qui nous emmène vers l'Invisible Essentiel... Merci encore Julos d'exister et de nous dire les mots, d'avoir les attitudes qui mettent la douceur et la paix dans le coeur. Josy

Écrit par : Josy | 26 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Savoir donner et recevoir les baisers... tout un art...
Je vous en envoie, Julos!

Écrit par : lea | 26 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Bien sûr Julos, je suis d'accord : pas assez de caresses et de baisers... ils sont portant essentiels et, plus que jamais, il me semble nécessaire de militer pour qu’ils abondent sur notre belle planète !!! Néanmoins, je n’oublie pas les baisers que tu donnes et les caresses de ta voix : soit à Ménétru, soit dans ma maison, soit dans ma voiture (par le biais de tes CD). Merci à Toi Julos et Coucou à Josy.

Écrit par : Liliane | 26 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Ah oui alors texte émouvant qui vient d'un "Saint" Je tembrasse bien fort Dany

Écrit par : dany | 27 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Oui Julos ....il n'y aura jamais assez de caresses et de baisers...rien n'est plus beau que l'amour surtout s'il est en réciprocité. Quel envol, vos mots me touchent au plus profond.

Oui toute une vie pour donner et recevoir l'essentiel...la vie ardente.

Je vous embrasse. Anne Marie

Écrit par : Anne Marie | 27 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

en un mot comme en cent, en un mot commençant, Il n'y aura jamais assez d'amour!
ah si vous aviez vu quelle soirée pleine de tendresse, pleine de bonheur, pleine de profondeur et d'éclats d'âme notre Julos nous a offert ce mercredi à Namur!
c'est certainement cette force qu'il communique qui m'invite à aller de l'avant, à aller vers l'autre, à aimer.
Julos est un homme comme un arbre...toujours plus beau, toujours plus parfait...un arbre dont les racines ont besoin de nourriture céleste, un arbre dont l'écorce accepte les failles et les doutes.
Reboisez l'âme humaine...quel message si simple et si fort à la fois!

nous voilà requinquer pour cette fin d'année!

A toi aussi cher Julos et à tous ceux qui te chérissent...bonne aventure en vue de cette fin d'année
merci encore pour cet élan d'amour fraternel!

thierry

Écrit par : colard | 27 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

J'ai beau tout faire, il n'y a rien à faire, même autour de moi, des nuages lourds parfois s'entassent. La ville est là, en robe blanche : robe de mariée, ou linceul ? Je ne sais même plus si la lumière vient de la terre enneigée, ou du ciel encombré… Je suis même pas fait pour la paix, et le bonheur : ce sont eux qui sont faits pour moi, pour nous, comme la forêt fait du bois pour nos chaleurs en hiver. J'ai beau tout faire, il n'y a rien à faire, si ce n'est attendre entre nous, humains, le dégel et la douceur qui en secret se préparent pour nous.

Écrit par : le babel | 28 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Qui êtes-vous le babel.....vous me rejoignez au plus profond de mes pensées :) sommes nous frêre et soeur.

Plein de bon pour vous. Anne Marie

Écrit par : Anne Marie | 08 décembre 2010

tu planes dans le ciel ,ma main te caresse en plein vol, doucement, tu me regardes et ralentis ton vol, je te suis du regard, tu allonges ton aile, et je monte tendrement me serrer dans ton cou, si doux, on se laisse dériver là-bas autour du monde avec un p'tit papier en becs...car c'est si beau d'être le messagers d'un monde que l'on rêve .Tendrement Nadine
Pensez, donnez, sans attendre, aimez sans fixer aux douleurs.Déployez- vous de sincérité, cultivez l'ardeur du coeur, le respect en honneur...Du plus profond de mon être, je vous le pense.Vivez, ne regrettez pas, vivez et aimez...N'attendez rien , amusez-vous de ce qui vous entoure, la vievnous sera ainsi plus douce en sourire...Pour ce jour et toute la vie, de toute mon âme...

Écrit par : nadine | 28 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Cher Julos,
Alors j'ai eu tort, après t'avoir vu sur scène pour la première fois en Suisse il y a quelques semaines, de me retenir de t'embrasser pour te remercier de la joie, de la paix dont je me sentais déborder à la fin du spectacle. J'avais le sentiment d'avoir été arrosée d'amour, et n'ai pas osé, alors que tu signais les autographes, de serrer dans mes bras pour te remercier de ta générosité.
Je le fais maintenant, c'est moins chaleureux d'étreindre quelqu'un par la voie électronique, mais aussi moins gênant que de le faire en public. Je continue de ressentir ce débordement d'amour chaque fois que j'écoute le CD que j'ai acheté.
Mille mercis,
Dominique

Écrit par : Dominique | 28 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Tu vois Julos comme nous avons besoin de chaleur humain moi j'en crévrerai la main sur le coeur, car depuis 56 and jamais de bisous ni de caresse ni de chaleur humaine tu me manques comme j'aimerais déposer sur tes 2 Joues pleins de bisous merci pour ton texte Dany de Bourogne

Écrit par : dany | 30 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Bisous du Québec!
Ici l'hiver s'installe avec la neige qui réfléchit la lumière dans toutes les directions...
Quelques reflets dansent sur les murs de ma chambre et me font rêver...

Écrit par : Rémi | 01 décembre 2010

Répondre à ce commentaire

magnifique !
et tellement réel
ah si...tout les hommes étaient de bonne volonté

Écrit par : Anne Bilou | 04 décembre 2010

Répondre à ce commentaire

Bisous, bisous de Petit Waret

Écrit par : Martine Voets | 05 décembre 2010

Répondre à ce commentaire

Pourquoi cette petite note pessimiste : il n'y aura jamais assez !
Mais si, mais si
Un jour viendra mmmmmmmmmm !!!
Et si le temps n'existe pas vraiment, il est là, tout au fond de notre coeur.
Lâchons les croyances de notre mauvaise éducation
Allons de l'avant avec notre intuition
Aïe, mais peur, jugement etc...
C'est notre mental qui parle, regardons le bien en face avec nos yeux du coeur, il se calmera !
Caresses, massages, étreintes, baisers........que du bonheur !
Et c'est une masseuse qui vous parle.

Écrit par : djema | 05 décembre 2010

Répondre à ce commentaire

Peu de mots , qui font tant de bien !
On ne dit pas assez que l'on s'aime,
Merci Julos,
Je vous embrasse tous et toutes
Anouk

Écrit par : anouk | 10 décembre 2010

Répondre à ce commentaire

Julios,
je vous enverrai volontier mon livre intitulé " Nous sommes faits pour marcher"
Quelel heureuse surprise, on a donc, cher Julios, un amour en commun : La marche.
AWeill

Écrit par : andré Weill | 24 décembre 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.