31 décembre 2010

Message du premier de l'an 2011

 

Nous sommes sur le chemin enneigé qui conduit à l'année 2011, l'épaisseur d'une feuille de papier de cigarette nous sépare de l'an neuf, le bonhomme hiver a fait fort, le cercle polaire est descendu jusqu'à nous.  

Les avions ne volent plus, les trains s'enrhument, les voitures vont au pas. La vitesse a des bâtons dans les roues . Malgré cette apocalypse glaciaire, Moi, Je, Julos, en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, vous remercie pour votre fidélité à notre blog.

Voici le chemin mystérieux qui va conduire à la suite de nos aventures textuelles et musicales car l'exploration du JULOSLAND commence à peine.

Il y aura de la texture et de la musique dans l'air en 2011 et .... un nouveau disque dont nous ne dévoilons pas encore le petit nom ...... motus et bouches cousues.

Je suis seul dans mon atelier à peaufiner textes et musiques, je consulte mes dictionnaires, je passe et repasse dans mon gueuloir tous les mots, toutes les phrases, toutes les musiques, je surfe sur les tournures, je consulte le "bon usage" dernière version de mon voisin grammairien André Gosse, vous vous souvenez ? "cent fois sur le métier remettez votre ouvrage"

Les bébés chansons je les enregistre et les écoute et les réécoute et Ben Goffart planche sur la pochette surprise. J'entends de mon atelier textuel et musical des coups de marteaux, je vois qu'on recharge les stylos d'encre violette. Patrick arrange les chansons à l'étage en dessous, des bouffées de notes montent jusqu'à moi. Barbara module au rez de chaussée et essaie une nouvelle chanson avec sa jolie voix, un vent de création se lève ce matin dans toute la maisonnée.

Le jovial Joveneau m'appelle au téléphone et je lui dévoile le premier texte du disque: "Il n'y aura jamais assez de baisers sur cette terre". Il me demande de lui lire le texte  pour son émission de radio.

Claude et Etienne Duchateau sont au four et au moulin  "Il était une fois un nouveau disque". Quelle aventure!

Martine de son village non loin de Strasbourg joue la facteuresse et poste ce texte sur le blog et Christian Verdebout pense et cogite au bord de Rouen, il imagine la couverture du nouveau flo.

Vous savez tout .... ou presque sur ce nouveau bateau que nous lancerons (on ne sait pas encore quand) ... sur les mers et les océans de la terre .... mais c'était normal que vous soyiez les premiers avertis. L'enregistrement se fera chez Luc Henrion à quelques maisons de chez moi ..... vous savez plus que tout maintenant.

 Bonne traversée de l'an 2011 et puissions-nous nous retrouver souvent.

 

Julos  à Tourinnes la grosse   Belgique

Jeudi 30 décembre à17 heures moins le quart ou 16h45 comme vous autres vous dites.

 


chemin enneigé.jpg


 

 

 

 

16:06 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (15)

Commentaires

Quelle bonne idée que voilà..un nouveau cru pour l'an neuf...qui se trouve être 2011!!! C'est avec plaisir que j'irai à la découverte de vos paroles... de la saveur de vos mélodies. Et bien c'est une ruche bourdonnante qu'est votre abri...votre nid.

Je comprends que vous êtes très occupé...et vous avez la douceur de nous glisser ce billet de joie. Je vous souhaite tout tout tout plein de bon pour cette réalisation.

Oui l'hiver nous réveille, nous rappelle certaines années si blanches...si froides Je ne veux retenir que l'éclat de ce tapis ouaté sous les rayons du soleil...rares ces derniers jours...si présents certains matins qu'ils me
réjouissent tout à l'intérieur. La traversée sera bonne puisqu'il y a déjà un cadeau au bout....votre aventure musicale des notes...des mots. Je vous embrasse tout plein. A 2011...il est 17h10...égal 9. Anne Marie

Écrit par : anne marie | 31 décembre 2010

Répondre à ce commentaire

Quel joli cadeau pour l'an neuf nous faites-vous là! J'espère qu'il sera l'occasion d'une grande tournée sur nos petites routes de France ( en Normandie en particulier) où vous vous faites bien trop rare à mon goût!
Très belle année 2011 à vous et votre "troupe"

Écrit par : Jeanne Béreau | 31 décembre 2010

Répondre à ce commentaire

On explorera cette île nouvelle, pas de soucis, allons tranquille, car en 11, tout est réversible !

Écrit par : le babel | 01 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Ton petit atelier où les Barbara, Patrick s'affairent à tous les étages , ressemble beaucoup à un laboratoire qui concocterait des grands bonheurs à nous offrir ...pour le printemps peut-être .
Merci beaucoup pour ces belles nouvelles qui apportent l'espoir pour 2011.
Bises et bon courage à vous tous -
Paula

Écrit par : Paula | 01 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Oui, un joli cadeau : nous participons à la réalisation par la pensée et ça va nous tomber tout cuit.
Privée d'ordinateur pendant un mois j'ai ressenti que mon addiction pour Julosland devenait grave;
Mais je ne veux pas en guérir. Dans mon petit mot à Julos, Luc et Brigitte se trouvaient être dans... "et tous les autres";
Je les salue avec amitié. Soyez tous présents à bord, que le navire prenne sa bonne vitesse, l'essentiel est d'arriver au port.
je vous embrasse tous qui oeuvrez pour notre bonheur.
Jeanne, Avignon ce 2 janvier 2011

Écrit par : Jeanne | 02 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Merci Jeanne, merci Julos, merci tous! On n'attend plus que la fonte des neiges pour larguer les amarres semble-t-il ! :-)

Luc

Écrit par : Luc | 02 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Ah! Aaah! Oui, on imagine la maison et le voisinage plus qu'actifs! Comme quoi l'hiver qui campe sur notre petit pays peut être source de créativité et de bonheur!
L'ami Julos nous prépare donc une belle surprise pour l'an nouveau et pour sa 75 ième bougie sur le gâteau de la vie!
on imagine déjà ce que sera ce nouvel objet, ce nouveau navire verbal et musical pour nous bercer les oreilles et faire pétiller notre imaginaire tout en nous faisant réléchir au sens de nos vies et de notre amour!
Moi aussi, j'aime me promener sur le site et j'aime les surprises à offrir et à recevoir!
bon travail à vous tous et toutes petites fourmis!

on vous embrasse!

thierry

Écrit par : thierry | 02 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Une année de plus et des textes, encore des textes qui nous conforteront dans l'amour de la vie et des gens qui la composent : merci, Julos, merci beaucoup !!!
Chaleureuses bizouilles,
Fabienne.

Écrit par : Fabienne | 02 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Comme un chemin à l'image de nos soucis
Une année nouvelle qui nous reveille
Mais encore des mois de soucis
Avant de retrouver un beau soleil

...
Bonne année à toi l'ami ....

Écrit par : aramis-le-rimailleur | 02 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Oui, on veut du soleil et de la chaleur pour chasser tous les virus qui ne craignent pas le froid , eux !
Et je vois que la Fondation (autour de Julos) est bien active pour fournir toute cette chaleureuse énergie !

Merci de nous offrir en avant-première un de tes poèmes, qui nous réchauffe le coeur...
On attend avec flamme (celle du feu de l'impatience) la naissance de ton prochain CD.

Moi qui a mis du temps avant de te tutoyer, je me permets de le faire maintenant puisque tu comptes beaucoup.
Bonne route pour cette nouvelle année 2011 !

Martine La Marzina.

Écrit par : La Marzina | 02 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Ah mais dis, c'est l'atelier du Père Noël en chanteur !
Tot ziens !

Écrit par : Dran | 06 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Merci Julos.
Je serai là, fidèle, et mon mari aussi.
Je te souhaite encore une bonne année
Bisous à toi

Écrit par : aurelie | 07 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

la croche, je suis la croche, ni belle, ni moche, au regard du journal, je ne suis pas si mal, je suis belle au moral, mon physique me convient, je rêve d'un musicien, qui me laisse sans paroles.
la noire, je cherche un homme seul, qui n'aime que moi, pour qu'il m'affole, entre ses doigts, je rêve d'un prince, beau , grand, fort et mince, qui m'emporte avec lui, comme son parapluie.
la blanche,tout âme au ciel mais se tord dans des chaines, se tord en vain ainsi qu'un lion, rugit et mord mais sans pouvoir se libérer, moi je voltige gaiement car je suis musicienne.
la ronde, chacun connait sa silhouette, je ne suis pas une allumette ,je ressemble à la chouette, je plais comme je suis faite.
bonne et heureuse année à vous,Julos , Barbara et Patrick, tendrement Nadine

Écrit par : nadine | 07 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Trés bonne année à vs 3, Julos, Barbara et Patrick, en attendant cette petite merveille dt je vais guetter la sortie C.D. avec impatience jusqu'au jour J....je me rappelle votre venue au "trousses chemises en 2009, votre venue m'a fait neuf...j'avais dit à un ami:"voir Julos et mourir", je suis resté en vie, avec l'envie de te, de vous revoir...Que du Bonheur! alors à bientôt, et Bonne santé à tous, peaufinez votre travail, je sais que Julos 2011 sera un gd cru!!!à boire ss modération!!! merci d'avance!!!!tu ne m'as jamais déçu, en 32 ans d'écoute, faut le faire!!!!!!!...... Régis

Écrit par : régis | 08 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

nous savons JULOS que tu nous prepare des merveilles pour rever et nous apporter du bonheur à partager avec ta petite famille musicale mais si grande dans notre coeur
nous rentrons d'une reunion poesie rencontrant des nouveaux poetes qui oh surprise lorsque GERARD A lu ton poeme de l'an neuf nous ont sautes dessus si l'on puis dire
pour nous demander de tes nouvelles ils aimaient tes chansons en silence depuissi longtemps sans savoir ou tu etais t'imagine que nous les avons de suite envoyes vers ton blog.....et je crois qu'il va falloir que tu viennes chanter
en normandie on va tout faire pour cela gros bisous à toi de nous deux avec toute notre affection

Écrit par : patricia gerard | 18 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.