12 février 2011

Un merveilleux souffle de liberté

 

Pauvre Egypte si loin des pharaons et si proche des Etats -Unis!

Un souffle de liberté contagieuse a pris à bras le corps la jeunesse de l’Egypte et se répand de par le monde. J’espère que ce souffle de liberté gagnera également l’Iran où les femmes sont lapidées et maltraitées, où un tyran notoire martyrise tout un peuple. Les femmes de l’Iran vont faire leur révolution, soutenues par toutes les femmes opprimées de toute la terre.

 La pensée est le véhicule le plus rapide qui soit au monde, toutes nos pensées de libération vont inéluctablement envahir la terre entière. Le texte de Raoul Duguay est toujours d’actualité: 

“La libération de l’homme et de la femme se fera le jour où tous les hommes et toutes les femmes marcheront le front dans le front comme une armée de roses qui embaume l’espace .... un jour, tout de suite, “icitte”, je ne marche plus sur les épines de la violence et je passe à travers les bancs de neige et la poudrerie de bombes et de balles pour aller construire ma maison dans l’amour car l’amour est la totale totalité totalisant totalement le tout tout le temps.” 



Julos Beaucarne 12 février 2011

16:34 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Triste à dire
Moubarrak Barrak Obama
Moubarrak Obama ?
Si l'armée prend le pouvoir, rien ne sera changé depuis 1953
Si les Frères Musulmans arrivent au pouvoir, c'est chaos moins le quart
au pays des felouques, comme en nos dortoirs
S'il s'agit d'une révolution Facebook : elle est à vendre...
Les financiers retiennent déjà leur souffle, le sable attend
Barrak sait que Suez est vital pour l'Oxydant
L'Otan sait que le Sinaï est le meilleur explosif qui soit
L'Égypte est le mur contre lequel Israël écrase Gaza
À combien d'égyptes estimons-nous notre confort quotidien ?
Moubarrak et Barrak Obama sont dans le même pétrolier
Quel barrak tombe à l'eau ?
Demain verra-t-il la onzième plaie d'Égypte, ou le premier pansement ?

Écrit par : le babel | 13 février 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Julos,

Qu' il est loin le temps béni où, pendant mes humanités, j'étudiais Rome, la Grèce antique, l'Egypte
et toutes les merveilles qu'elles recelaient...que je n'ai eu le bonheur de découvrir...seulement de les rêver.
C'est triste de voir saccager pour obtenir la liberté. Les pierres sont bousculées et je ne sais si dans le bon sens elles se se relèveront.
Seul l'amour construit.... je le crois. Je vous embrasse pour votre constance...et la fidélité à vos valeurs. Anne Marie

Écrit par : Anne Marie | 14 février 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.