08 avril 2011

Préface du livre "Beauvechain" par Julos Beaucarne

 

Julien Deper marche dans ses trente ans, il vient de Charleroi.

Un jour, un matin peut-être, il a débarqué dans la féerie, dans la lumière particulière de chez nous  et depuis ce jour là, les villages le possèdent, l’obsèdent et le mettent en joie.

Armé de son capteur d’images, de son appareil de photo, de sa boite à déclics et de ses deux grands yeux bleus ouverts sur l’inconnu quotidien de ce petit monde, heureusement encore un tant soit peu rural , il répertorie l’air, le soleil, la terre et l’eau, les maisons, les animaux, les chemins, quelques rares habitants parfois de dos ... le mystère  ....

C’est un peintre, il court d’une saison à l’autre, il voudrait tout dire, tout transcrire, il est gourmand d’images, insatiable,  il a été ensorcelé par les villages de Tourinnes-la -Grosse, de Beauvechain, il s’est fait “enmacraler”  par les génies, par les esprits de la campagne aux alentours.

Passionné de photos, il fait un reportage très large, parfois il prend la même photo au printemps, en été, en hiver. Il veut dire tout sur notre pays, sur ses couleurs. Qui a peint ces champs infinis qui semblent ne jamais vouloir finir ?  Il voudrait ne rien oublier, c’est un “ravi”, il est en continuelle admiration comme un enfant découvrant que le monde est si grand, si étrange et si beau qu’il voudrait le mettre dans sa poche pour pouvoir le regarder, le contempler, le goûter quand il veut.

Un livre à lire l’hiver au coin du feu.

 

Julos Beaucarne le 3 avril 2011

Préface du livre « Beauvechain » de Julien Deper 

Pour tout contact  juliendeper@hotmail.com 

 

La centrale nucléaire de Fukushima  au Japon est sous haute surveillance et Tihange n’est pas loin. 

 

IMG_0871.JPG

 

11:07 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bonjour Julos,

Il doit ête agréable de découvrir le livre de Julien Deper. Si il est aussi ensorcelé que moi
par la lumière, j'y découvrirai une nouvelle motivation pour à nouveau caresser ma" boîte à images"...oui je l'avais délaissée depuis 2009.

J'habite à plus ou moins 20km de Tihange...si elle déraille demain.. qu'elle nous lance de la radioactivité...
A moi seule, je ne peux diriger tous ces "emballés" du nucléaire. Je prends la vie à pleine
bouche..et comme tous les gens qui aiment notre planète terre, je pense à un avenir serein
qui pourra accueillir tous les enfants du monde.
Avons nous le pouvoir de décision? Si oui allons tous frapper à la porte du grand "décideur".

Je vous embrasse. Anne Marie

Écrit par : Anne Marie | 08 avril 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.