23 avril 2011

Je suis l'homme

 

Je suis l’homme, je suis l’enfant,

Je suis la femme noire, la femme jaune,

L’homme noir, l’homme jaune,

L’homme blanc

 

Je suis l’oiseau

Et le poisson et la tortue

Et le cheval qui court.

Je suis l’herbe et l’arbre.

Je suis la mer et la montagne.

 

Si je fais du mal à une partie de moi,

A l’enfant qui est en moi,

A la femme qui est en moi,

De n’importe quel pays,

De n’importe quelle couleur,

Je me fais du mal à moi-même.

 

Aussi ai-je souvent mal

A toutes ces parties de moi

Mutilées, torturées, affamées,

En quelque lieu du monde.

 

Le jour approche

Où je serai entière et entier,

Où j’aurai assumé ma féminitude,

Ma mâlitude, ma négritude,

Ma jaunitude.

 

Je suis l’homme, je suis l’enfant,

Je suis la femme noire, la femme jaune,

L’homme noir, l’homme jaune,

L’homme blanc

 

Julos Beaucarne



pierre levée.jpg

19:31 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Ô Julos, tiens bon , sinon le rocher s'effondre...

Écrit par : Paula | 24 avril 2011

Répondre à ce commentaire

Magnifique texte que j'aime toujours autant
et superbe photo.
Bisous à toi

Écrit par : aurelie | 25 avril 2011

Répondre à ce commentaire

Chaque année, je trouve un prétexte pour que mes élèves découvrent ce texte.Etant donné que pour moi la route est encore longue jusqu'à ce que sonne l'heure de la retraite, ce texte a encore de très beaux jours devant lui. Texte sublime de Paix et de Tolérance!

Écrit par : alexandra | 25 avril 2011

Répondre à ce commentaire

j'ai oublié de dire que ce texte a été dit d'une très belle façon par mes élèves, lors des tambours de la Paix, oragnisés par le club Unesco de ma ville...

Écrit par : alexandra | 25 avril 2011

j'ai oublié de dire que ce texte a été dit d'une très belle façon par mes élèves, lors des tambours de la Paix, oragnisés par le club Unesco de ma ville...

Écrit par : alexandra | 25 avril 2011

Bon jour,

L'homme cocktail et paradoxe de l'unicité.
Une approche de tout en un par la diversité,
Des unes, des uns, pour plaire à l'Humain ?
L'Homme est son côté obscur, c'est certain !

Max-Louis

Écrit par : Max-Louis | 25 avril 2011

Répondre à ce commentaire

Oui cher Julos,

Nous sommes et resterons des ex- petits enfants, toujours en nostalgie des beaux

moments vécus. A toujours nous respecter nous pouvons nous aimer et donner ainsi

de l'amour au monde...à tous les Autres...pas le même à chacun bien-sûr, une caresse

du coeur en offrande, en partage tout soleil intérieur.

Merci pour votre texte connu, si actuel en ces temps bousculés.

Je vous embrasse.

Anne Marie

Écrit par : Anne Marie | 26 avril 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.