29 septembre 2011

Wangari Maathai

Wangari Maathai celle qu’on appelait au Kenya ”Makewa l’optimiste” a pris son envol en l’autre monde à l’âge de 71 ans dimanche dernier le 25 septembre 2011 à Nairobi.

Tous les arbres de toute la terre ont fait une minute de silence et ont penché leurs cimes au passage de son âme généreuse.

Je remercie de toute mon âme cette amie que je n’ai jamais vue en vraie vue, celle qui a  pris la défense de tous les arbres, de toutes les femmes, de n’importe quel pays, de n’importe quelle couleur, celle qui a pris la défense de tous les arbres de n’importe quelle essence et originaire de n’importe quelle région du globe. Celle qui a pris la défense de toutes les forêts de la terre  jusqu’à Sarayacu le-village-des-arbres-en-fleurs en Equateur.  

Sarayacu, village en péril face aux pétroliers pétroleurs qui assiègent depuis longtemps le village, ces prêtres de la mort harcèlent ceux qui protègent la Vie avec un grand  “V” . Wangari a mobilisé toutes les femmes kenyanes pour un reboisement massif, elle a éveillé les consciences sur le thème de la conservation des forêts. Elle fut la première africaine à recevoir le prix Nobel de la paix en 2004 .

En 1977 elle a créé le mouvement international “green belt” (ceinture verte) qui a permis de planter en Afrique plus de 40 millions d’arbres pour lutter contre l’érosion et la déforestation. Son métier c’était de dire que tout est possible si l’on s’y met et si on y croit.

 

Julos

le mercredi 28 septembre à TLG en Brabant Wallon Belgique.


securedownload.jpeg

08:35 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

Bonjour Julos oui Julos tout est possible ne jamais baisser les bras ce sont les Zeneukes qui font l'Histoire et non les sois disants politiciens redonnons du courage à tout le monde qui se fait par nous Belle journée à toi je t'embrasse Dany de Bourgogne

Écrit par : dany | 29 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Julos,

Je ne connaîs Wangari Maathai et pourtant je la perçois comme une personne généreuse...puisqu'elle a
rejoint votre âme par-delà les terres...les océans...les rivières...les lacs...les forêts...les arbres. Une amie de
coeur n'a besoin d'être vue, juste savoir qu'elle existe...qu'elle nous apporte du bon.
Les personnes engagées ont le vent en poupe, des rêves-projets plein la têtes, elles sont fidèles à leurs valeurs.
elles osent leur vie.Qu'elles en soient remerciées, à ne les oublier lorsqu'elles sont couchées tout contre les étoiles.

Salut à toi bienheureuse "Makewa".

Merci pour le partage Julos
je vous embrasse.
Anne Marie

Écrit par : Anne Marie | 29 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Julos je ne connais pas cette personne qu'elle repose en paix des personnes engagées faisons en sorte qu'il y en ait des centaines et des centaines, les Américains ont fait encore du beau travail en Floride quelle honte, Belle journée à toi Julos Dany de Bourgogne

Écrit par : dany | 30 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Péruwelz, 30/09/11. Quelle claque, quel concert, c'était probablement l'un des plus beaux de Julos que j'ai vu, ces quelques secondes de silence, après pratiquement chaque texte, chaque chanson.
Le temps probablement de revenir sur terre.
Respects, cousin !

Le compagnon de Monique

Écrit par : Jean-Pierre GERARD | 02 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Oui Jean Pierre, ce concert à Peruwelz était plein de douceur. J'y étais. Je venais de mon village natal de
Belgique. Il m'a fallu entre 7 et 8 heures pour rejoindre la salle. Ce fut pur bonheur.
Il faut quelquefois aller très loin...pour aller plus près....
Anne Marie

Écrit par : Anne Marie | 03 octobre 2011

Une pensée énorme pour "Makewa", amie des arbres et des femmes....
Makewa va rejoindre le souffle du vent, pour dans un bruissement de feuilles, transmettre son message d'Amour et de révolte, à tous les arbres des forêts du monde.
Souffler aussi à l'oreille des femmes qu'elles sont les plus belles compagnes que les hommes aient jamais pu rêver, amour douceur et beauté.
Sauf les Tatcher bien sur......

Meilleurs respects, Jacques,

Écrit par : Longin Jacques | 02 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Julos,
Merci de lever nos arbres au ciel.
Merci les donneuses de vie avec justesse. (Je lis "parole de terre" de Pierre Rabhi)
J'aimerais te partager quelques photos... (Et des mots).

Le papa de la "traverseuse de mers" (te communiquerai -si elle est d'accord- le lien à son/leur blog)

A peut être,
Stéphane

Écrit par : Stéphane Lagasse | 02 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Rebonjour Julos le monde est en dessus dessous il y a qu'une chose qui compte pouvoir et fric il est prouvait que si l'on mettait tous les compteurs à zéro l'étre humain referrait excatement les memes erreurs le passé n'a jamais servi de leçons pour l'avenir et je sais depuis longtemps qu'il faut compter que soi mème triste constat, cela ne m'empèchera pas de continuer à me battre pour les nobles causes Belle journée à toi Julos je t'embrasse Dany de Bourgogne

Écrit par : dany | 03 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Rebonjour Julos le monde est en dessus dessous il y a qu'une chose qui compte pouvoir et fric il est prouvait que si l'on mettait tous les compteurs à zéro l'étre humain referrait excatement les memes erreurs le passé n'a jamais servi de leçons pour l'avenir et je sais depuis longtemps qu'il faut compter que soi mème triste constat, cela ne m'empèchera pas de continuer à me battre pour les nobles causes Belle journée à toi Julos je t'embrasse Dany de Bourgogne

Écrit par : dany | 03 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Avant de lire l'explication sur Wikipédia, je n'avais pas compris ce qu'était la photo en haut de page, avec les tourets de bois. Avec l'éclairage jaune-vert, cela crée comme un malaise, c'est peut-être le but. Totems industriels pour ère postindustrielle.

Écrit par : Didier Provost | 29 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.