06 octobre 2011

Lettre ouverte à Mr Erdogan

Mr Erdogan, vous avez  décrété la chasse aux kurdes ... qu'est ce qu'il vous prend?

Votre décison unilatérale fera que plus aucun européen ne viendra visiter la Turquie, les turcs eux-mêmes vont se liguer contre vous .

Mr Erdogan, votre décision unilatérale  met en péril la paix dans toutes les Europes, cette décision que vous avez prise va mettre le feu aux poudres . Tout le monde en Europe veut la paix et non la guerre .

Mr Erdogan s'il vous plaît, mettez des gants, si vous voulez que la Turquie fasse partie de l'Europe ..... il est encore temps, arrêtez tout d'abord d'emprisonner les Kurdes et les écrivains et les intellectuels et les penseurs de votre pays. Ecoutez-les, dialoguez avec eux, écoutez votre peuple .

 

Julos Beaucarne, écrivain

Belgique, le 6 octobre 2011

 

Turquie mai 2011 100.JPG

12:08 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

E.R.D.O.G.A.N. : déjà dans les lettres de son nom j'ai trouvé :
O.G.R.E.
D.A.N.G.E.R.
...

Écrit par : Jilber | 06 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

ton message est relayé sur http://www.armenews.com/forums/viewtopic.php?pid=69110 et je suis en train de mijoter pour ton forum une petite ligne ou dix qui mettra les pendules d'Ankara à l'heure de vérité

Écrit par : le babel | 07 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Oui cher Julos,

la diplomatie n'est toujours de rigueur !!!! Il est bon d'être vrai. tout en nuance... penser à tous.
Tout le monde souhaite la paix. Quelquefois des mots irréfléchis font beaucoup de mal.
Oui les autres existent. Ne jamais oublier qu'un seul mot plonge l'Autre dans la souffrance...
et nous ne savons jamais ce qui se réveille en lui. L'âme humaine est si complexe.
J'ai opté depuis longtemps pour la douceur et la vie vivante.... je ne peux obliger l'autre à la recevoir.
juste la proposer.
Merci de réveiller les consciences, de bousculer notre petit confort.

Je t'embrasse.

Anne Marie

Écrit par : Anne Marie | 07 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Maïeur Erdogan, j’écris ton renom sur tes refus
Sur du papier d’Arménie
« Ils n’ont rien dit pour les Arméniens : ils ne diront rien pour les juifs » (1)
Tu le sais, on parlait comme ça en 1933.
Tu voudrais être khalife faute d’être caïd :
tourné vers le monde arabe, grand Bey bête qui monte
les minorités, dans quel tournebroche les aimes-tu ?

Maïeur Erdogan, j’écris ton renom sur l’Anatolie
« Je promets de noyer le PKK dans son propre sang » (1)
Tu le sais, tu as parlé comme ça en 2011
Toi le grand khalife, tu veux pour une tarasconnerie
À Gaza faire croire que ta main est sur ton cœur de pierre ?
Tandis que tu lorgnes déjà sur les restes d’Al Qaïda ?

Maïeur Erdogan, j’écris ton nom sur la vertu
« On ne va pas discuter avec la République de Chypre » (2)
Tu le sais, tu as parlé comme ça en 2011
Ô grand Mamamouchi, tu as mis des robinets et des compteurs
Sur les oléoducs arrivant à Chypre, tout se sait, sais-tu
Tu n’as pas de pétrole, mais tu fais payer les tuyaux…

Maïeur Erdogan, les non-musulmans ont-ils le droit
de prêcher, de se montrer, d’être entiers à nouveau ?
Ton parti a sucé la moelle de la laïcité
Tu n’as rien fait pour les engeôlés de ces dernières années,
Ton parti a frôlé l’interdiction et toi, tu parades…

Tu sais que penser de ta folie ?
« Pendant des années, divers faits se sont produits dans ce pays, au détriment des minorités ethniques qui y vivaient. Elles ont été nettoyées ethniquement, parce qu’elles possédaient une identité culturelle ethnique différente. Ce comportement est le résultat d’une conception fasciste. » (3)

Ça aussi, c’est toi qui l’as dit, il y a deux ans, alors :
était-ce seulement pour faire joli
ou pour reconnaître ce que tu es : un genre de fasciste ?
Écoute pleurer la pluie sur le monde arabe,
Et n’écoute pas ta colère de voire l’Europe se refermer.
Tu veux régner, règne sur tes rages, pas sur les minorités
Maïeur Erdogan, les « autres » ne sont pas tes têtes de Kurdes…


Le babel, octobre 2011.


Notes :
(1) A. Hitler, avant de programmer le génocide judéo-tzigane.
(2) Discours de R. Erdogan le 20/06/2010. Dans un autre discours, le 17 août, M. Erdogan promet aux Kurdes du sang et des larmes tout en annonçant une nouvelle vague d’arrestations. Ses chars occupent le Nord de l’Irak, où vivent des Kurdes.
(3) : Discours de R. Erdogan le 21/09/2011
(4) : Discours de R. Erdogan le 28/05/2009

Écrit par : le babel | 07 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.