13 octobre 2011

Dieudonné Kabongo s'en est allé

Mon ami, le comédien, musicien et humoriste congolais Dieudonné Kabongo est décédé mardi soir sur la scène d'un théâtre de Bruxelles, où il était depuis une trentaine d'années le plus connu des artistes originaires de la République Démocratique du Congo,

 Mirko Popovitch était en scène avec Dieudonné Kabongo et témoigne

"C’est terrible, on était ensemble sur scène, une soirée spéciale entre vieux complices, il s’est écroulé, j’ai tout essayé, le massage cardiaque, la respiration artificielle... Les secours sont vite arrivés !!! Rien à faire, le grand Kabongo, mon vieux pote, ce surdoué musical et théâtral, n’est plus... Mille projets et je pense surtout à ses enfants, devant le vide…

Il est tard, je ne m’y fais pas, c’était un Congolais, un Belge, un artiste, un ami, un frère... 

Demain mercredi, nous avions rendez-vous à l’Aft’heure pour parler de son projet  de téléfilms…

Salut l’artiste!"

Dieudonné Kabongo.jpg

10:28 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Oui cher Julos,

Salut l'artiste. Je n'avais l'honneur de le connaître.
Quand un ami s'en va pour le pays de l'au-delà, la scène est en deuil...mais le spectacle continue.
Est-ce votre force à vous tous les artistes?
Caresse du ciel à Dieudonné et respect à ses enfants.

Anne Marie

Écrit par : Anne Marie | 13 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Dommage : il était excellent ! Je l'aimais beaucoup.
Salut à toi aussi Julos : on t'aime bien aussi.
Godelieve

Écrit par : godelieve | 13 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Les artistes ne nous quittent jamais tout à fait puisqu'ils nous laissent tellement de mots, de musiques qui ont des résonnances encore plus fortes parfois... A croire que depuis leur ailleurs ils mettent encore plus de conviction pour que nous les "recevions" davantage à moins que ce soient nous qui sachions mieux nous connecter , grâce à notre "oreille intérieure " comme le dit si bien notre Cher Ami Julos !

Écrit par : Josy | 13 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Oui Josy,

les quelques années en plus nous donne cette écoute inouïe, affinée ....celle d'un coeur touché.

Bel automne à vous.

Anne Marie

Écrit par : Anne Marie | 14 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.