12 janvier 2012

Hommage à Jack Treese

O mon Jack, quand tu es parti dans ces pays dont nous savons si peu, le temps s'est arrêté un instant, il se fit un étrange silence et .... tu nous revenais alors .... par intermittence par le couloir du souvenir, par les enregistrements.  Il nous a fallu nous rendre à l'évidence , tu n'as même pas pu emporter ton banjo, ton fidèle compagnon de musique. Où se trouve-t-il à présent ?

Je me souviens de tes séjours ici en Tourinnes-la grosse dans la grande pièce de notre maison-ferme, les murs se souviennent de ces soirées bénies où ta musique se mêlait à la musique des vents d'hiver . C'était le temps où tu avais un trou dans le cou,  c'était ta deuxième bouche et tu marchais précautionneusement sur le plancher de chêne du Canada. 

Notre ami commun Jacques Vassal et tant d'autres ont gardé souvenance de toi, à force, cher Jack, tu es devenu la musique elle-même. "Objets inanimés, avez-vous donc une âme "? Tu as parfumé nos oreilles de baroudeur, de coureur de fond de la chanson vivante,  tu faisais partie de ces troubadours  qui n'ont ni feu ni lieu et qui arpentent les pays inlassablement  jusqu'à ne plus pouvoir.

Il faut bien un jour laisser la place au silence qui garde à présent toutes tes chansons, toutes tes trouvailles, toutes tes musiques. Tu navigues dans l'éternité et nous avons la chance de pouvoir encore t'écouter, tes musiques  persistent , vivantes, enjouées et sauvages.

Je t'embrasse et te remercie et je t'envoie une bouffée de rire qui te rejoindra en ce séjour où tu es. J'embrasse aussi Catherine la gardienne de tout ton héritage musical et qui conserve précieusement ton oeuvre .

Julos le 1er Novembre 2011

 

jack treese.jpg

Jack Treese  1942-1991 

18:31 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Merci Julos pour ton écrit,

Je ne connaissais Jack Treese. En fureteuse que je suis...un petit tour sur la toile de youtube...et qu'entends-je des doux pincements
de guitare.. de banjo. J'ai adoré "Life o' Riley blues. Je fus sur le champs séduite par sa voix.
Chopin et les puissantes voix de ténors avaient occupé beaucoup mon espace musical....et je découvre un homme en ses mélodies et
mots accordés...parfois comme le cristal taquiné par le dos d'une cuillère.
Quand la voix s'est tue, il reste la voix du souvenir en ses émois de partage.

Salut à Toi, Jack Treese, l'artiste que je n'ai connu et qui a su rejoindre mon coeur.

Anne Marie

Écrit par : Anne Marie | 12 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Julos, merci d'évoquer Jack TREESE, dont j'ai la chance d'avoir un double CD, je crois que vers la fin de sa vie, il vivait pas très loin du coin du Périgord ou je fus baptisé !
Il y a sur ce disque beaucoup de témoignages d'artistes amis à lui, dont le tien qui date du 4/12/1991.
à bientôt Julos !

Écrit par : MARC EN CIEL | 12 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

En cliquant sur son nom en dessous de la photo vous accédez à la biographie de Jack Treese.
Bisous à tous

Écrit par : Martine | 12 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Cher Julos Beaucarne, Merci pour cette belle découverte. À quand votre prochain séjour au Québec?

Écrit par : Céline | 25 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Julos
je suis un des musiciens de Wood Dog House (folk music) et avons le grand honneur de participer au cd coffret "autour de Jack Treese. J'ai découvert vos musiques (Jack et Vous) depuis mon adolescence, et ai pour vous beaucoup de respect! et c'est peu dire!
nous serons à Paris le 22 et 23 octobre 2012 au 20eme théâtre pour une soirée qui lui est consacré. et nous serions très heureux de vous y voir!!
je vous dis donc à très bientôt !!!

bonne journée Paul

Écrit par : Paul Gonet | 10 août 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.