18 mars 2012

L'excision

Depuis qu’Lumumba fut tué

Pour avoir dit sa vérité

Depuis qu’Lahaut est là en haut

Parce qu’il avait parlé tout haut

Depuis qu’on étouffa une fille

Dans un avion pour pas qu’elle crie

Les loups ont des têtes de mouton

Derrière les roses y a des chardons

 

C’est celui qu’est tout en haut

Qui tient le manche de la faux

Si ce que tu dis cause souci,

Tu seras vite raccourci

Celui qui r’garde jouer aux cartes

S’il pète un mot d’trop on l’écarte

Les ptits r’gardants n’ont rien à dire

Su l’ jeu des grands ça c’est bien pire

 

Celui qui se tient haut perché

Il a le droit d’vous supprimer

De beaux enfants sautent sur des mines

Mais on n’arrête pas la machine

D’autres sont drogués pour tuer

Et la cocaïne les défait

Nous vivons en pleine barbarie

Les soldats violent toujours les filles

 

C’est celui qui est tout en haut

Qui tient l’manche de la faux

Si ce que tu dis cause souci

Tu s’ras vite raccourci

Celui qui r’garde jouer aux cartes

S’il pète un mot d’trop on l’écarte

Les ptits r’gardants n’ont rien à dire

Su l’jeu des grands ça c’est bien pire

 

Chez nous un jeune homme fut visé

Tiré comme lièvre en un pré

Pour le diamant Kisangani

A été totalement détruit

Y a des fabriques et des boutiques

De fusils à deux pas d’ici

La mort fait vivre nos ouvriers

L’emploi est sauf, on laisse couler

 

C’est celui qu’est tout en haut

Qui tient le manche de la faux

Si ce que tu dis cause souci,

Tu seras vite raccourci

Celui qui r’garde jouer aux cartes

S’il pète un mot d’trop on l’écarte

Su l’ jeu des grands ça c’est bien pire

 

Des femmes sont tuées à chaque jour

Par jalousie par leurs amours

Y a des p’tites filles qui sont forcées

Et toute leur vie en est gâchée

Y en a d’autres à qui on enlève

Le clitoris, leur vie s’achève

A trois ans, on tourne la page

Leur vivance est déjà veuvage

 

Tout le monde veut être tout en haut

Pour tenir le manche de la faux

Une fois qu’il l’tient, il veut faucher

Et l’cauchemar de recommencer

Les ptits r’gardants devenus grands

Veulent jouer au grand jeu des grands

Y en a pas un qu’est épargné

Tout le monde veut être le premier

 

Nous sommes six milliards tout en bas

Maraboutés au nom de quoi

Au nom du pèse, au nom du fisc

Et du sacro saint bénéfice

Mineurs et majeurs détournés

Par des bonimenteurs roués

Qui veulent que nous marchions au pas

Et dans les souliers de leur choix

 

C’est celui qui est tout en bas

Qui est bien plus fort qu’il ne croit

Si nous le voulons toi et moi

Le cauchemar s’arrêtera

6 milliards de p’tits regardants

Peuvent devenir acteurs puissants

6 milliards de gens conscients

Ensemble changent le cours du temps

 

JULOS BEAUCARNE

 

Extrait de l'album Le Jaseur Boréal

 




16:23 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Merci à toi Julos pour ce texte que je connaîs si criant de vérité déchirant le voile de ceux en vouloir
être toujours premier....pour éternellement violence recommencer.
Merci à Waries Dirie d'avoir dit sa vérité, merci à elle pour oser dévoiler l'insupportable.
Je t'embrasse.
Anne Marie

Écrit par : Anne Marie | 18 mars 2012

Répondre à ce commentaire

Merci à toi Julos pour ce texte que je connaîs si criant de vérité déchirant le voile de ceux en vouloir
être toujours premier....pour éternellement violence recommencer.
Merci à Waries Dirie d'avoir dit sa vérité, merci à elle pour oser dévoiler l'insupportable.
Je t'embrasse.
Anne Marie

Écrit par : Anne Marie | 18 mars 2012

Répondre à ce commentaire

comment vous appeler ? Cher Julos ?

En préparant avec mes élèves une petite audition pour fêter l'exposition d'artistes belges à la fontaine St Michel à Paris, je fouille sur vos sites pour trouver des partitions et retrouve chez vous l'engagement qui m'a tant séduite dans les années 80. Alors me vient une idée folle : j'ai créé une association www.avenirhautedurance.com de protection de l'environnement en Haute Durance pour une opposition aux lignes à très haute tension qui sont prévues en aérien en altitude près du lac de Serre-Ponçon, haut lieu du tourisme belge ! C'est un tourisme très accessible avec des hébergements et sports sans prétention mais dans des sites grandioses. Tout en simplicité, où se rencontrent des gens simples en moyenne montagne, avec pour paysage le lac, les premières montagne des Alpes et la Provence : merveilleux ! C'est l'opposé du nord du département avec les grandes stations chics et ses bâtiment soit disant passifs qui pompent les nappes phréatiques de la Durance pour attirer un tourisme thermal VIP... Nous avons besoin de soutien pour notre action et quand le moral des troupes est trop bas, il nous faudrait une chanson, une belle chanson, gaie, heureuse et déterminée. La feriez-vous ? et si vous vouliez venir nous la chanter, notre maison dont vous voyez la vue sur notre site , vous est grande ouverte à vous et aux vôtres. Bien sur c'est une idée très osée ! Un hommage à notre planète et aux générations qui on su entretenir, faire et préserver ces sites grandioses. Voici ce que, à coté de notre lutte, nous voudrions célébrer. Avec beaucoup d'espoir,
Lucie Bertier

Écrit par : bertier | 03 mai 2012

Répondre à ce commentaire

Hélas je suis en plein boum et occupé bravo pour votre action j'ai un disque qui vient de sortir chez EPM le Balbuzard fluviatile que tout se passe bien pour vous Julos

Écrit par : Julos Beaucarne | 04 mai 2012

Répondre à ce commentaire

HÉLAS JE VIENDRAIS VOLOINTIERS VOUS AIDER MAIS J'AI UNE NOUVEAU DISQUE QUI VIENT DE SORTIR ET QUEEQUES CASSEROLES SUR LE FEU JE SOUHAITE QUE VOUS TROUVIEZ QUELQU'UN QUELQUNE BONNE CHANCE JULOS

Écrit par : Julos Beaucarne | 04 mai 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.