24 mai 2012

le Québec est en révolution

 À bas la loi 78 !

« Parfois, insurrection, c’est résurrection. »

 Victor Hugo

 

Lorsqu’il redresse l’échine, le Québec parvient toujours à démontrer à quel point il est résiliant, résistant, fort. Depuis plus de 100 jours maintenant, le Québec se tient droit et affronte les serviteurs de l’oligarchie mondiale, ces petits fédéralistes sans envergure qui se terrent comme des rats dans notre Assemblée nationale.

L’élément déclencheur de tout ce branle-bas de combat fut l’adoption d’une hausse des droits de scolarité complètement bête parce que profondément injuste. Mais depuis, les étudiants ont été rejoints dans la rue par le reste de la société civile, par le peuple québécois dans sa diversité. Dès lors, on peut véritablement parler d’un Printemps québécois.

Et il est le bienvenu ce Printemps québécois. Depuis trop longtemps, on se laisse manger la laine sur le dos, nous, Québécois. Le gouvernement Charest, depuis 2003, s’est avéré une véritable calamité pour le peuple que nous formons. Hausses irréfléchies des tarifs alors qu’on devait « en avoir plus dans nos poches » ; attaques frontales contre le syndicalisme et l’indépendantisme et la langue qui en est le moteur; contre les nations amérindiennes; carte blanche pour le pillage des ressources naturelles ; corruption par-dessus corruption ; bref, attaques en règle contre le Québec qui aspire à la liberté et à la justice et maintenant contre sa jeunesse qui construira son avenir.

Il fallait que quelque chose survienne, que l’espoir renaisse en nos terres, espoir nous permettant de rêver à nouveau à un monde meilleur parce que digne et libre. Nous devions arriver vraiment à ce qui commence. Et nous le sommes enfin !

Bien sûr, le système prend acte de ce qui se produit actuellement dans nos rues. Il est craintif, ébranlé dans ses convictions les plus profondes. Il a peur de nous voir briser nos chaînes, casser les barreaux dans nos têtes et ne plus pouvoir ainsi nous exploiter à sa guise. Alors il réagit et on voit son vrai visage derrière le masque. Durement. Violemment. Il mandate ses juges serviles pour briser les mandats de grève ; il nous crache au visage par le truchement de médias qui n’ont à peu près jamais été aussi peu respectables que maintenant ; il nous bat dans la rue ; il adopte des lois pour nous empêcher de nous associer, de manifester, de nous exprimer.

La loi 78 est en soi une ignominie sans nom. Jamais les citoyens ne devraient rester muets quand les autorités politiques font ne serait-ce qu’un seul pas en direction du fascisme. Et là, avec cette loi inique, un gros pas a indubitablement été franchi en cette direction. Voilà pourquoi nous ne pouvons demeurer silencieux, qu’il nous faut dénoncer avec vigueur, force et colère cette loi abominable et tous ceux qui ont voté en sa faveur. Si nous ne le faisons pas, d’autres pas en direction du fascisme risquent d’être faits. Renverser la vapeur sera dès lors de plus en plus difficile.

Parce que nous ne pouvons tolérer que des caciques à deux balles engagent le Québec dans une avenue aussi vomitive, le Réseau de Résistance du Québécois tient à dénoncer officiellement et avec véhémence la loi 78.

Aussi, le RRQ refuse vigoureusement de condamner les Québécois qui s’engagent dans la désobéissance civile face à cette loi injuste et antidémocratique.

Par ailleurs, nous invitons tous nos militants et tous nos sympathisants à participer encore plus énergiquement au mouvement de contestation québécois qui se développe présentement.

Il n’y a qu’ensemble et unis que les Québécois parviendront à mettre à bas la tyrannie et à faire naître le Québec libre.

Saluons le Printemps québécois ! Vive la Révolution québécoise !

 

RÉSEAU DE RÉSISTANCE DES QUÉBÉCOIS, relayé par Philippe Giroul. 

www.resistancequebecoise.org


10:23 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Nous savons tous qu'il nous fut évoluer et que les circonstances difficiles nous y aident
N'empêche que viendrait un temps où toute évolution serait figée si nous ne réagissons pas massivement à l'injustice qui engendre les barbaries
Tu as raison Julos de parler du Québec et nous Français allons-nous nous laisser attendrir par un gouvernement qui baisse le salaire des élus mais qui nous fera gober la dette
C'est tous les Européens qui vont se lever...pacifiquement
C'est là où il nous faut être vigilants!

Écrit par : Françoise Lemonnier | 24 mai 2012

Répondre à ce commentaire

Attention Julos. Il faut rendre à César ce qui lui appartient...

L'article : À BAS LA LOI 78 " appartient au " RÉSEAU DE RÉSISTANCE DES QUÉBÉCOIS" : www.resistancequebecoise.org

C'est moi qui l'ai relayé ... il faudrait donc modifier la fin en spécifiant le vrai auteur: " RÉSEAU DE RÉSISTANCE DES QUÉBÉCOIS" , relayé par Philippe Giroul.

Merci pour ta bonne attention...

Philippe Giroul.

Écrit par : Philippe Giroul | 26 mai 2012

Répondre à ce commentaire

O Philippe j'ai cru bien faire " quand les blés sont sous la grêle fou qui fait le délcat " veux tu que je retire du blog cette intervantion je t'embrasse julos

Écrit par : julos.beaucarne | 29 mai 2012

Les commentaires sont fermés.