07 juillet 2012

Message urgent d'Avaaz

Chers amis, chères amies,

 

Depuis qu’elle a été enlevée, violée et torturée par la police afghane, Lal Bibi, 18 ans, se bat contre l'impunité de la police et la coutume qui voudrait qu'elle se suicide. Les procureurs échouent à juger ses violeurs, mais une mobilisation mondiale peut convaincre les pays donateurs, qui sont sur ​​le point de remettre des milliards à l'Afghanistan, d’user de leur influence pour exiger des changements réels pour Lal Bibi et toutes les femmes afghanes. 

À 18 ans, Lal Bibi a été kidnappée, violée, torturée et enchaînée à un mur pendant 5 jours par un gang de puissants officiers de police afghans. Courageuse, elle fait ce que l’on demande aux Afghanes de ne pas faire: elle se défend. Ensemble, nous pouvons aider Lal Bibi et toutes les femmes afghanes à faire triompher la justice.

Selon des règles culturelles ancestrales, parce qu’elle a été violée, Lal Bibi est "déshonorée" et devrait se tuer – or elle déclare publiquement qu’elle s’y soumettra, sauf si ses violeurs sont traduits en justice. Le système judiciaire afghan échouant systématiquement à poursuivre les violeurs, les principaux suspects de l’affaire Lal Bibi n’ont pas été poursuivis, et les juges espèrent que l’attention de la communauté internationale va retomber. Chaque jour qui passe sans arrestation rapproche Lal Bibi du suicide -- mais il y a de l'espoir.

Ce week-end, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon et d'autres pays riches devraient promettre 4 milliards de dollars à l'Afghanistan -- l’argent-même qui va payer le salaire des forces de police responsables du viol de Lal Bibi. Seul un tollé international peut confondre les pays donateurs et les pousser à agir, en conditionnant leur aide à une véritable action pour lutter contre les viols et protéger les femmes. Nous n’avons plus beaucoup de temps -- cliquez ci-dessous pour le changement qui peut sauver la vie de Lal Bibi, et notre pétition sera remise directement à la conférence des pays donateurs à Tokyo:

 

https://secure.avaaz.org/fr/justice_pour_lal_bibi_fr/?bilftab&v=15827

 

Avec espoir et détermination,

Dalia, Emma, Alaphia, Ricken, Laura, Antonia et toute l’équipe d’Avaaz

13:02 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Afgang de barbares.
On m'avait prévenu : en Afghanistan ne poussent que des pierres.
De là à ne cultiver que la lapidation !

Écrit par : le babel | 08 juillet 2012

Répondre à ce commentaire

Moi, je dis, ce qui est urgent, c'est de sauver les hommmes (oui avec 3 m) les femmes se chargent de leurs casser le reste :-(((( et si ça ne plait pas = kif kif

Écrit par : joelle poste | 09 juillet 2012

J'ai signé, c'est là la moindre des choses que je puisse faire. Mais quand cesseront toutes ces barbaries !
Laurence

Écrit par : Laurence | 08 juillet 2012

Répondre à ce commentaire

Hier, je lisais avec effroi cet article transmis par Julos et aujourd'hui j'ai eu connaissance avec effroi de l'information dont le lien ci-joint fait écho ! http://www.terrafemina.com/societe/international/articles/15289-afghanistan--polemique-autour-de-la-video-dune-femme-adultere-executee.html
La s'arrête mon commentaire car je ne trouve plus les mots...

Écrit par : Liliane | 09 juillet 2012

Répondre à ce commentaire

Réagissons contre l'agression ..ce n'est pas pour rien que les roses ont des epines..même si elles n'en ont que quelques une pour se defendre..elles font saigner..le rouge vif
..la vie s'exprime..

Peut être un jour un homme s'est approché de trop pres de la rose..il l'a touché dans son intimitée ..jusqu'à vouloir la detruire pour la poseder dans sa maison au lieu de l'admirer simplement et la contempler grandir..

On a pas le droit d'etre belle nous les roses sans être brusqué?

Écrit par : mireille | 22 août 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.