09 janvier 2015

Le billet de François Morel

Ce matin sur France Inter, le billet d'humeur de François Morel


21:05 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

J'étais partie chercher du réconfort dans le billet de François Morel tout à l'heure, je suis tombée sur bien plus fondamental encore pour moi avec cette citation. Bercée depuis toujours par vous, j'ai retrouvé un peu de l'espoir qui me faisait défaut depuis trois jours. Aimons-nous à tort et à travers et merci Julos, merci aux jongleurs de mots.

Écrit par : Guenièvre | 09 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Simplement j ai lu et entendu cette citation ce matin j ai donc recherche et voilà
simple témoignage car combien l authenticité de la détresse des témoignages nous touche et nous la vivons au plus profond de nous
Combien elle me parle et combien j ai besoin de SAGES pour me donner la distance suffisante
Merci à vous à Julos Beaucarme

Écrit par : Tessier | 10 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Des mots qui font du bien... merci

Écrit par : Quatre Pommes | 11 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

c'est en reprenant (ce 7 janvier ) un album de Cabu ,dans lequel vous avez écrit la préface ,qui m'avait marquée ...à l'époque , j'ai trouvé en faisant quelques recherches ,plein de mots FORTS écrits par vous ,que j'ai placés sur ma page FB et le billet de François Morel ,en précisant l'adresse du site .

Merci Monsieur Julos ,pour la Force d'Amour que vous dégagez !!!

Écrit par : Marie C | 15 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

C'est en écoutant le billet de François Morel sur france inter "consacré" à Charlie Hebdo que je vous ai "redécouvert ". En parcourant votre site j'ai senti toute l'humanité et la sagesse qui émane de vos écrits et par la même de votre philosophie bien que je préfère le mot de "sagesse" qui vous convient mieux, philosophie étant trop littéraire pour moi.
Il faudrait beaucoup de Julos sur cette terre. Elle serait sûrement plus belle...mais je suis convaincu que les petites graines que tu (je préfère tutoyer les personnes que j'aime, excuse moi...) a semées et celles que tu sèmes aujourd'hui commencent à porter leurs fruits ou leurs fleurs. Il faut s'en convaincre.
Je t'embrasse et te remercie encore pour tout l'amour que tu donnes.
Amicalement
Gérard ( un ancien de 68)

Écrit par : GUIRAUD | 18 janvier 2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.