14 janvier 2008

Utopie

 

 

Victor Hugo a dit : "L'utopie c'est la vérité de demain" 
moi je dirais que c'est la vérité d'aujourd'hui

Julos

 

09:01 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (4)

11 janvier 2008

Les lumières dans la nuit nous parlentde mystère

 

Images_coucherSoleilBxl

photo Inge

 

 

Chacun vit sa belle vie et parfois sa misérable vie de solitude et de "soufferance" encore heureux qu'il y ait parfois rejoignance certains soirs de grâce ou tout est à l'amour quand les étoiles ont pris possession du ciel et que les lointains nocturnes sont beaux et touchants comme l'approche de la nuit le soir d'un mariage d¹amour. Les lumières dans la nuit nous parlent de mystère, ici l'on s'aime et là aussi hélas, on se déteste, on se donne des coups, on se coupe le cou, moi en ma naïverie d'enfance, je ne voudrais parler que de gestes d'amour, de reliance et de douceurs et vous envoyer la photo d'un coucher de soleil heureux capté du haut d'une haute tour de Bruxelles d'où à 360 degrés on embrasse émerveillé la paysagure en son entier, les étoiles de la nuit épousent les lumières des rues et des millions d'âmes volètent dans la douceur d'un soir de presque printemps. Belle nuit! ô mes 107.192 amis du "Julosland", il est 23 heures ce vendredi 11 janvier de l'an 8.
Belle dormance à vous toutes et tous.

Julos

23:41 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (6)

10 janvier 2008

Boite à bonbons

 

Images_BoiteBonbons

20:08 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (3)

08 janvier 2008

Vin de la Beaucarne

 

Images_DomaineBeaucarne
 

Le vin de la Beaucarne existe-t-il encore
en Beaujolais quelqu'un le sait-il?

13:57 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (4)

04 janvier 2008

Pavillon Le Corbusier

 

Images_PavillonPhilipsLeCorbusier

Il y a juste 50 ans en 1958 le Corbusier imaginait le pavillon Philips pour l'exposition universelle de Bruxelles. 

Je chantais déjà à “Belgique joyeuse” qui était à l’expo 58 une manière de décor de cinéma style moyen âge en carton, on y buvait de la bière à la façon du père Breughel. Je chantais une chanson qui a disparu aujourd’hui de mon répertoire: ”Bérénice avait la jaunisse ah! Cette fameuse jaunisse de Bérénice!“J’ai un souvenir incroyable de cette exposition 58. Au pavillon de France, il y avait un endroit où l’on pouvait entendre la voix des grands auteurs, on les écoutait seul, c’était un délice, on se mettait entre deux petits hauts parleurs confidentiels, on appuyait sur un bouton, on pesait sur un piton comme on dirait au Québec et on entendait St Exupéry, Claudel, Apollinaire, Cendrars. J’ai toujours rêvé d’un bistrot où l’on pourrait entendre la voix des poètes de chez nous et d’ailleurs en sirotant de la bonne bière terriblement belge, la  bière est un poème liquide.

Julos

10:50 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (1)

01 janvier 2008

Belle traversée de l'an 8

 

julos

photo zouzou
 

Belle traversée de l'an 8 à toutes et à tous
Suivez moi bien, si vous prenez la peine de coucher le chiffre 8
celui-ci deviendra instantanément le chiffre de l'infini.
L'an 8 est donc l'année de l'infinitude.
Ce n'est pas peu, avouez-le, ne lâchez pas, continuez l'expérience:
si vous couchez à nouveau le chiffre 8 vous obtenez un "vélo de vue"
c'est à dire des lunettes en conclusion, l'année 8 est donc l'année 
des opticiennes et des opticiens et vous verrez plus fort....
car si à nouveau vous couchez le chiffre 8, ô miracle!
O miraculo, vous obtenez un vélo  en bonne et due forme.....
profitez-en, ne perdez pas de temps, montez dessus 
et traversez l'année huitième à peu de frais.
C'est ce que je vous souhaite de toute mon âme
Julos
 
Textes_Lunettes_blanc

17:32 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (10)

21 décembre 2007

La grande féérie des arbres givrés


 

Ce matin du 21 décembre 07 c'est la grande féérie des arbres givrés, je marche dans l'enchantement et le froid pince. C'est l'hiver comme dans mon enfance à Ecaussinnes. Le marronnier du docteur Bastenier notre voisin de la rue Victor Cuvelier n'était que blancheur. Je pense à ce splendide texte : "Ah comme la neige à neigé" du poète québecois Emile Nelligan qui se trouve dans le disque : "20 ans depuis 40 ans". Je vais l'écouter en boucle en ce matin d'hiver. Il me revient en mémoire aussi "L'hiver" du Shakespeare qui se trouve dans le disque : "L'enfant qui veut vider la mer". J'avais mis ce texte en musique pour la pièce: "Peines d'amour perdues" dans laquelle je jouais comme comédien et comme musicien avec un luth fabriqué par le luthier Bassero qui par le plus grand des hasards m'a téléphoné hier.... C'était au printemps 64 au Rideau de Bruxelles, la mise en scène était de mon ami Pierre Laroche. J'ai l'impression de devenir un disc-jockey, comment pourrait-on dire traduire ce mot en français?

Julos

 

Images_Givre

 

 

Ah comme la neige a neigé

Ah comme la neige a neigé
Ma
vitre est un jardin de givre
Ah comme la neige a neigé
Qu’est-ce que le spasme de vivre
Ah la douleur que j’ai que j’ai!
Tous les étangs gisent gelés
Mon âme est noire où vis-je où vais-je
Tous mes espoirs gisent gelés
Je suis la nouvelle Norvège
D’où les blonds ciels s’en sont allés.
Pleurez oiseaux de février
Au sinistre frisson des choses
Pleurez oiseaux de février
Pleurez mes pleurs pleurez mes roses
Aux branches du genévrier.
Ah comme la neige a neigé
Ma vitre est un jardin de givre
Ah comme la neige a neigé
Qu’est-ce que le spasme de vivre
Ah tout l’ennui que j’ai que j’ai.

Émile Nelligan



 

12:53 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (6)

20 décembre 2007

Mon blason

 

 julos_armoiries

 

Moi qui ne monte point à cheval, voici néanmoins mon blason de Chevalier, vous reconnaîtrez le tipi terriblement post-industriel avec mon arc-en-ciel préféré, vous reconnaitrez ma devise opiniâtre: ”mon terroir, c’est les galaxies”, vous reconnaîtrez les 2 couronnes: celle du pays du nord en haut surmontée de la libellule qui représente Loulou ma bien aimée en voyage en l’oultre-monde et la couronne du sud surmontée de 4 perles et autour de laquelle s’enroule un collier de petites perles fines comme des gouttes de rosée qui expriment l’aspiration profonde de tous les êtres, des êtresses et des mondes, des petites perles qui expriment l’aspiration à l’unité totale du vivant dans la clarté limpide d’un lever de soleil sur la mer dans l’infinie rondeur de la joie partagée de celles et de ceux qui parlent toutes les langues avec et y compris la langue des gestes car “la seule langue naturelle est le langage corporel” disait Alain Jadot. Viennent ensuite les 2 comètes inversées qui au lieu de se mesurer l’une à l’autre éclairent de leurs lumières conjugées tout l’univers proche et les univers aux frontières de l’infinitude elle-même et éclairent aussi à 20.000 lieues sous les mers ou vivent et persistent, les pieuvres, les baleines, les cachalots, les dauphins qui aiment les calineries et les calins... Du corps du blason partent des branches de je ne sais quel arbre secret qui pousse presqu’invisible dans l’imprévisible joie de pousser, de se déployer et de grandir. On dirait que la bouche du blason est baillonnée comme si les mots de la liberté ne pouvaient être dits sous peine de déranger l’ordre établi. Il n’y a rien à craindre cependant, la Vie avec un grand V gagne toujours si pas tout de suite en tout cas dans un temps très court. Découragez vous pas, passagers de la terre, même si le jour est court et le voyage long, on arrive même si on dérive, on arrive toujours quelque part.Julos 20/12/07 Le blason a été réalisé par Monsieur Brose

22:55 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (7)

18 décembre 2007

Exposition d'Els Vermandere


ELS VERMANDERE EXPOSE
DU 8 DECEMBRE AU 20 JANVIER
AU LABYRINT

ELSBLOG

 


Els_1

 


Els

 photos ben goffart

15:25 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (1)

Retour d'Egypte

 

Images_JulosPharaon

 

Retour des Egyptes, il voulut se faire pharaon, c'est un beau métier pensait-il. Y a-t-il des écoles pour devenir un pharaon fameux et fanfaronnant bien plus que peu? Y-a-t'il des écoles pour devenir un genre de Ramses I II ou même III, un Aménophis IV ou même son fils? Y -a-t-il des écoles pour devenir un Toutmosis VI, un Kéops, un Kephrem, un Mykérinos, il y a bien un Mickey, une Milquet, pourquoi pas un Mykérinos? Il doit bien y avoir une école quelque part pour devenir un TOUT-en-Camion pour transporter à longueur de jours des tonnes de pierre dans les sables du désert pour construire des temples immenses et honni soit qui mal y pense. Mais oui au fond pourquoi ne pas devenir un jour, pas trop lointain, un pharaon pas trop hautain,c'est vrai qu'un Pharaon, franchement parlé ce n'est quand même pas rien. Dans Pharaon, il y a phare mais il y a aussi fard, il faut s'y faire et que vient faire la femme de Pithivar dans ce récit? Bizarre sa venue ici ? Ecoutez, ne vous inquiétez pas, elle passe son chemin et s'en va: "Au revoir, madame Pithifar et à plus tard à votre bonne convenance". Y-a-t-il eu des Pharaons farceurs, espiègles et blagueurs, blogueurs peut-être même? Un Pharaon ne peut-être ni faquin ni faraud. Y a -t-il un vrai Pharaon qui lit ce texte sur son écran plat ce soir en mangeant un plat de lentilles ou des bananes provenant de l'ex-Yougoslavie? S'il reste un Pharaon éveillé à cette heure qu'il se fasse connaître, qu'il quitte son sarcophage et vienne nous saluer, il ne faut pas qu'un Pharaon reste secret, il doit festoyer, se donner à voir, se promener couronné, tiens un sarcophage qui passe ......Qu'est-ce qu'il se passe encore ? O que les pharaons sont imprévisibles, maintenant je cesse d'écrire en hiéroglyphes et vous annonce que la Compagnie des wagons-lits vous dit:" bonsoir".

Julos

10:01 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (6)

17 décembre 2007

Julos devant le temple d'Abou Simbel



Ce fut une manière de silence que ces derniers 6 jours sur le blog. J'étais en effet parti avec des amis en voyage au fil du Nil, en Nubie exactement, à bord d'une sorte de bateau HLM, cette photo a été prise à Abou Simbel: ce chef d'oeuvre fut réalisé par le Pharaon Ramses II, vous connaissez? Non? Pourtant, il gagne à être connu, ce cher Ramsès. Il a règné de 1279 à 1213 avant Jésus-Christ comme de bien entendu..... Oui, les 4 statues de 2l mètres de haut que vous voyez là (oui je sais, il y en a une qui est fort abîmée), les 4 statues représentent toutes Ramsès lui-même, excusez du trop, ces 4 statues furent remontées de 65 mètres plus bas avant que les eaux du lac Nasser n'envahissent la vallée et le site, une prouesse technique....bien sûr mais la réserve d'eau du lac Nasser a condamné à l'exil 100.000 personnes, des Nubiens plus nus que jamais qui ont essayé de se refaire une vie en amont plus haut que le barrage d'Assouan inauguré en 1960 par Anouar-El-Sadate et Nikita Kroutchef, l'homme qui tapait sur la table avec sa chaussure quand il prononçait des discours enflammés. Le barrage d'Assouan est long de 3600 mètres, il a 111 mètres de hauteur. Le Nil est le plus long fleuve du monde, il fait 6650 kms, c'est le plus grand "chemin qui marche" . Il prend sa source en Ethiopie, il traverse le Soudan, l'Egypte et se jette dans la Méditerranée. A tout bientôt fidèles lecteurs et lectrices de ce blog.

Julos

 

Images_AbouSimbel

11:51 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (3)

08 décembre 2007

La fuite en Egypte

 

Carpaccio[1]. La fuite en Egypte (blog)

La fuite en Egypte - Carpaccio

 

Qui sont ces 3 personnages qui s'enfuient en Egypte et quel est le pays qu'ils quittent? Que se passe-t-il dans ce pays pour qu'ils s'en aillent si vite? Ce pays n'aurait-il plus de gouvernement qu'il faille s'en aller de
lui si vitement et qui est le peintre qui les a peint si bellement et si bien et si fidèlement, à qui appartient l'âne? Qui a planté ces arbres au bord d'un étang? Sont-ce des ormes, des saules ou des peupliers blancs,
qu'y a-t-il en haut de la colline à droite, comment s'appelle le barbu qui a comme un cercle transparent autour de la tête ainsi que l'enfant lui-même et la mère aussi, pourquoi l'âne n'a-t-il pas d'auréole? Les ânes
n'auraient-ils pas d'âme? Pourtant il porte 2 personnes qui ont deux âmes c'est évident puisqu'elles ont autour de leurs têtes ces fameux cercles transparents. Si toutes les femmes et tous les hommes et tous les enfants avaient des auréoles, on aurait plus besoin de lumière dans la nuit. Que pense l'âne de cette inégalité sociale du point de vue des âmes ? La seule différence entre l'âme et l'âne, c'est juste une lettre, il suffit parfois de peu pour être pris pour beaucoup ou très peu. Dernière question et puis je vous laisse tranquille: pourquoi le monsieur barbu regarde-t-il l'âne et pas la mère et pas l'enfant pensez vous vraiment qu'il soit indifférent?
Vous allez me dire: "Tout d'abord comment savez vous qu'ils vont en Egypte, il n'y a pas de poteau indicateur?". Ecoutez vous m'agacez avec vos questions.

Julos dans la nuit du 6 au 7 décembre 007

 

10:20 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (5)