09 août 2011

Milutin

 

MILUTIN le sculpteur alchimiste serbe, hante sa caverne quelque part dans la Meuse française.

Dans sa cave-atelier, son laboratoire de création, il joue avec le feu et le fer, il manie et discipline le magma en fusion. De ses mains sortent des voyageurs vêtus d'houppelandes larges et rigides en acier trempé .

Ce sorcier continue la grande tradition des disciplineurs de fer et de feu qui ont commencé au début des mondes au moment où l'homme tentait d'asservir toutes les matières . Son atelier est un volcan d'où il surgit comme un diable dans la joie de mettre au monde quelque chose que personne jusqu'à ce jour n'a réalisé.

Julos

Tourinnes la Grosse  Mardi 9 août 2O11

 

Milutin.jpeg

 

12:26 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (1)

01 août 2011

Que devenons-nous?

 

La ville de Détroit aux USA est désertée. Général Motors serait-il mort ?

Que deviens-tu, ô Amérique et nous autres que devenons-nous en notre pays qui hoquette et tant de morts encore en Syrie. Je pense à celles qui meurent et à ceux qui meurent et cela jusques à quand?


Julos

17:04 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (10)

25 juillet 2011

L' histoire de Floppy

Floppy_perdu001.jpeg

21:31 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (4)

21 juillet 2011

La dynamo

 

La plupart des bicyclettes sont actuellement vendues avec un système d’éclairage (obligatoire) fonctionnant avec des piles. Ces piles sont lourdes, coûteuses, de peu d’autonomie, jetables et polluantes.

La dynamo pour vélo existe depuis plus d’un siècle. Elle est discrète, légère, presque inusable et quasi silencieuse. Elle fournit un courant continu et suffisant avec une contrainte de frottement infime sur le flanc du pneumatique … ( il faut quand même, malgré tout, pédaler un tant soit peu !)

En nos contrées avancées et savantes, en nos «  Absurdistants » comme les nomme souvent et depuis belle lurette Julos, il en a été ainsi de l’abandon de moult mécanismes et systèmes simples, compréhensibles, propres et parfaits.

Qu’on se le dise, qu’on y pense et que la lumière d’un certain bon sens nous revienne !

TYM


Tym  Espace Créations   6 rue Arnay le Duc  55210 Viéville  toutym@voila.fr

La Chaussée Mai 2011 055.JPG

21:57 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (13)

19 juillet 2011

Francofolies

affiche franco.jpeg

 

 


 

Coucou Julos, j'ai eu la chance d'y être ce 13 juillet à la coursive, et c'était un grand bonheur de te voir, de t'écouter et de constater combien les gens t'aiment ! J'en suis vraiment très heureuse pour toi, et je peux te dire que le public ne voulait pas te laisser partir...
Au début quand tu as demandé que chacun parle à son voisin c'était assez comique ... j'ai regardé ma voisine et on a éclaté de rire ! 
Merci pour ces moments où nous avons vibré avec toi, sur tes mots, sur ta voix, sur ton coeur tendre et si profondément Humain !
Et, s'il te plait, reviens vite nous "en-chanter", tu seras toujours le bienvenu, et nous serons toujours au rendez-vous ! 
Mille bises, Anne 

Eh bien voilà une bonne nouvelle… Dans ce grand barnum de La Rochelle, il y eut soudain une pause…
babel  16 juillet 2011 

22:31 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (5)

14 juillet 2011

Julos-folies

Standing ovation à la Coursive

 

Hier soir aux Francofolies de La Rochelle le public, debout, a longuement ovationné un Julos Beaucarne au mieux de sa forme.

 

jean Daniel Lafon.JPG

Des spectateurs de marque: Jean-Daniel Lafond et Michaëlle Jean venus du Québec

14:40 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (6)

11 juillet 2011

Les 75 printemps de Julos

Ô mes amies et amis inouïs, vous fûtes 120 à venir fêter avec moi mes 75 printemps au domaine du Chenoy à Emines au milieu des vignes wallonnes.

Clémence, qui a 10 ans, nous a accueillis dans sa robe blanche avec sa maman Pascale et sa grand mère Chantal et son grand père Philippe Graffé qui a créé en 2003 un vignoble wallon sur les côtes de Sambre et de Meuse à Emines.

Nous avons eu la chance de goûter divers cépages: du Bronnen, du Marzling, de l’Hélios, du Cabertin et ces bons vins nous ont fait chanter la joie d’être encore là et de marcher sur cette boule ronde. Ce fut un merveilleux rendez-vous campagnard et fraternel.

Une délégation d’Ecaussinnes était présente avec Henry Lejeune. Daniel Fouss mon photographe attitré était des nôtres, il expose ses photos à la maison de la Culture de Namur. D’autres amis sont venus de loin, par exemple le photographe Frank Bruynbroek avait fait le déplacement de Californie et la duchesse de Brighton. Christian Verdebout le rédacteur du Flo était venu de Normandie.

Merci! Vous m’avez gâté, je suis encore tout rempli de votre présence ... Rendez-vous l’an prochain le 27 juin 2012.

IMG_8454.JPG


L' arc- en ciel  a coloré les mines des crayons multicolores que nous sommes!

Chacun  a prêté sa couleur  pour faire de la fête un arc de retrouvailles !

En arc de cercle, nous étions lorsque l'archer Julos dégaina ... un bol à musique ... pour accueillir chacun, non pas dans la langue de babel (et pourtant si, aussi !), mais dans un anglais tout à fait unique et hilarant et qui a un charme tout à fait julossien !

L' apéro avait lieu sous l' arc voûté d' une grange plus altière et haute que celle où Michel- Ange peignit les trois archanges !

Foi de tonnelier, nos invités ont été marc-qués par le cadeau d' un vin remarc-quable: la perle de Chenoy, je crois !

En sortant des arcs- boutants, il était temps de rejoindre l' archer aux tables d' un festin d' art que chacun avait composé comme un arc- tiste !

Peu avant le dessert  ... un sorbet fruité aux 7 saveurs et 7 couleurs en forme d' arc- en- ciel, quelques convives ont entonné ... et on s' est tous mis à chanter ! et même si la pluie s' était mise à tomber, le soleil était là et a toujours dardé ! 

On a même entendu les bons amis d' Ecaussines  chanter en wallon ... des airs et des chansons, n' est- ce pas cher voisin, chère voisine ?

C' est alors que Clémence du haut de ses dix ans, perchée sur une chaise ... réclama le silence à toute l' audience :

C' est que les sept couleurs avaient leur mot à dire pour notre Julos qui a 25 ans .. . depuis 5O ans !

Il reçut le recueil fait de 6O pages de précieux messages, et  aussi un classeur des voeux d' aujourd'hui de la part de tous ses amis !

Des tables où on refait le monde avec des 9 idées ( neuves idées ) , sur  un neuvième nuage en ce neuf juillet : quoi de plus neuf en somme !

C' était alors bien passé minuit, je vous l' assure, lorsque chacun s'en retourna : Bruxelles , Strasbourg, Brighton, Liège ou Troismonts ... le monde est comme un arc à flèches ... et chaque destination ... un petit point sur l' horizon !

A bientôt donc !

Myriam

IMG_8464.JPG

 

14:00 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (11)

04 juillet 2011

Nouvelles de Sarayaku

sarayaku 2.jpeg

21:11 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (0)

23 juin 2011

Les tresses et le stress virelangue

 

Elle était toute en tresses mais hélas aussi tout en stress.

J’aurais crû que ses tresses lui enlèveraient son stress

(N’est-ce pas à ça que ça sert les tresses?)

Si on se fait des tresses et qu’après on a encore du stress

C’est qu’il y a quelque chose qui coince, le problème n’est pas mince.

Est-ce que les cheveux eux-mêmes se stressent d’être mis en tresses ?

Oui ? Non ? Peut-être! Comment remédier à cet état de chose ?

Peut-être est-il important qu’au moment de se faire des tresses les jeunes filles demandent à leurs cheveux s’ils aiment ça:

”Aimez-vous ça mes chers cheveux d’être mis en tresses?”

C’est une précaution élémentaire car peut-être que les cheveux se stressent parce qu’ils ne peuvent plus voler au vent.

En effet les cheveux longs ne sont peut-être vraiment heureux, vraiment contents que lorsqu’ils peuvent voler à qui mieux mieux au gré du vent, en toute liberté.

Les tresses, c’est évident, tiennent les cheveux prisonniers et en laisse.

Les filles qui ont des tresses et qui ont du stress devraient essayer d’abord et premièrement, de défaire tout simplement leurs tresses, car en se faisant des tresses peut-être bien qu’elles agressent leurs propres cheveux qui veulent et réclament ardemment  la liberté de voler au vent

Mon Dieu! Comme je les comprends !

C’est là qu’on voit combien il est important , chères amies chevelues, d’écouter attentivement ce que dit le peuple si nombreux de vos cheveux, de leur demander la permission de les tresser, sinon il ne faudra pas vous étonner que vos cheveux stressent et si vos cheveux stressent, immanquablement, vous en arriverez à être stressées vous-même, sans doute à cause du fait que toutes les parties de votre corps sont intimement  reliées jusqu’aux dernières ramifications de votre arbre circulatoire, c’est à dire: vos cheveux .

Il n’est donc pas inutile d’interroger chacun de vos cheveux personnellement pour savoir si le fait d’être tressé plait à tous les cheveux de votre abondante chevelure.

Si vous voulez vraiment plaire n’est-il pas de la plus haute importance de contenter chacun de vos cheveux ?

S’il y a un consensus véritable entre vos cheveux et vous, vous plairez, je vous assure à tous les coups.

 

Julos Beaucarne  19 juin 07

P1060274.JPG

 

18:13 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (4)

21 juin 2011

Je lance une fusée d'alarme

Bien sûr je lance une fusée d’alarme pour tant de langues oubliées qui disparaissent avec la mort des anciens qui s’en sont allés, chuchotants sous terre la langue “silence”, plus loin que loin en éternité-land, ce pays  plus que jamais surpeuplé car plus que jamais les massacres font recette et l’éternité affiche de plus en plus complet.

Parfois ils ne veulent pas se taire, les morts, ils chahutent dans les nuits d’été; ils disent aux humains qui restent  "arrêtez de vous trucider, il n’y aura bientôt plus d’histoires faute d’avoir des gens pour les raconter ". Et vous les gardiens du sacro saint ciboire vous vous êtes saoulés à force de boire le mauvais vin des messes noires.

Je voudrais que ma langue wallonne persiste et dure jusqu’aux abords de l’éternelle éternité . Dites existe-t-il l’éternel? On demande dans l’au-delà des greffiers en pagaille qui savent écrire droit et lire les méchantes écritures des dictateurs, des tueurs. De ces tueurs dites-moi est il important de parler ?

Dommage qu’on ait inventé les armes à feu et celles, pires encore, atomiques  qui nous poursuivront peut être dans des siècles et des siècles quand nous serons 999 999 fois morts et oubliés le même nombre de fois.

La machine du silence avance et tout doucement s’oublie ... elle même . Anachronique le saltimbanque, crient les fous du faux progrès, du faux-semblant ! Le terroir n’a plus d’importance, la terre est devenue autoroutière, le dieu tout puissant “Béton” cache la terre et l’on coupe toutes les forêts d’Amazonie.  Sarayacu est cerné par les compagnies pétrolières qui n’hésitent pas à tuer pour imposer leur loi. Que deviendra notre chère terre-mère  sans sa chevelure de forêts ? Et notre mère l’eau indispensable va-t-elle garder sa pureté?

Maintenant que les musiques marchent au pas que deviendra la simple parole, celle qui voulait toucher le coeur des enfants que nous fûmes jadis. Sommes nous ”les acteurs de la vie économique et sociale” comme on dit ? La Belgique balbutie . 

Un mot peut il avoir du poids dans les oreilles contemporaines mises à sac par les bulldozers sonores de la guerre et des mentors menteurs de “la  politique “ cette vieille machine rouillée entretenue par des discoureurs populistes. Leurs mots sentent la naphtaline, ils ont un goût de revenez-y , il veulent ressusciter un certain passé totalement dépassé et sanguinaire, ils regardent leur avenir dans un rétroviseur sanglant.

 

Julos  samedi 18 juin 2011

18:38 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (6)

17 juin 2011

Le macareux

 

Macareux%20moine3.jpg

 

Buffon (1707-1788) naturaliste français parlait déjà du “macareux” dans ses livres sur les oiseaux.

Connaissez vous ce fameux macareux tout coloré ? Il est, hélas, en voie de disparition. J’ai pu le voir jadis, à l’île St Gildas en Bretagne, j’en ai retrouvé aussi au Québec quelques années plus tard au large de Sept îles. Quelqu’un pourrait- il me dire s’il y en a encore au Québec et en Bretagne? J’ai l’espoir que oui.

Dans le journal le “Monde “ d’aujourd’hui il y a une nouvelle qui va faire mal à celles et à ceux qui font partie du Front de libération des arbres fruitiers. En page 10  le journal signale que 40.000 platanes du midi devront être abattus. 

Quel coup dur pour tous les amoureux des arbres ! C’est le “chancre coloré” un champignon microscopique qui est responsable de ce désastre. Les arbres marqués d’un gros trait vert fluo tomberont ces prochains jours. Si vous habitez près du canal du midi, courrez vite dire au revoir à ces arbres qui ont fait le charme de cette région de France. Envoyez-nous une photo.  

Julos Tourinnes-la Grosse  ce vendredi 17 juin 

 

canal du midi.JPG

Photo de Colette Liebrecht

22:01 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (5)

16 juin 2011

Vers luisants, morceaux d’étoiles

 

Les vers luisants sont-ils des morceaux d’étoiles tombés du ciel?

Hier le 14 juin 2011, j’en ai repéré 3 alors que je n’en avais vu que deux la veille. Les vers luisants font-ils des petits? A moins que le fait de les regarder, de les chérir, les encourage à revenir.

Ces 3 vers luisants que j’ai vus de mes yeux vus, ont-ils échappé aux herbicides, aux fongicides ? Je me souviens de cet enfant qui avait marché dans un champ qui venait d’être pulvérisé et ensuite était resté longtemps dans le coma. Vit-il encore ?

Que se multiplient ces petits porte-lumière ! Ces rescapés de la chimie destructrice seraient-ils les annonceurs discrets d’un air plus pur?

L’autre jour nous étions quelques-uns  dans la campagne près de Piétrain et nous avons vu une luciole qui volait en solitaire au-dessus de nous comme une messagère d’espérance . Ces miracles de la lumière les avez-vous vus près de chez vous? J’aimerais les remercier de venir nous enchanter les soirs d’été et de nous répéter à leur manière que tout est possible.           

Julos 15  juin 2011

 

ver-luisant-50.jpg

14:43 Écrit par Julos Beaucarne | Lien permanent | Commentaires (7)